La lecture à voix haute, une solution contre la timidité ?

- Catégories : Education

Selon certaines études scientifiques, 15 à 20% des enfants naîtraient avec une prédisposition à la timidité. Autrement dit, l’amygdale cérébrale serait plus sensible aux situations de stress, à la nouveauté et au changement. Votre enfant est timide ? Comment lutter contre cette timidité qui le handicape au quotidien, notamment à l’école ? Sans surprise, la lecture a de nombreux bienfaits pour le développement personnel de l’enfant. Mais saviez-vous que la lecture à voix haute permet de prendre confiance en soi et de surmonter sa timidité ? Boucle d’Or vous explique pourquoi et comment mettre en place des exercices de lecture à haute voix avec un enfant timide.

La lecture à voix haute pour vaincre la timidité et améliorer la confiance en soi

Lire à voix haute devant la classe semble insurmontable pour votre enfant ? On le sait, l’apprentissage de la lecture passe forcément par des exercices de lecture à voix haute. Les enfants commencent à déchiffrer des syllabes, des mots, des groupes de mots et des phrases. Pour les entraîner, la maîtresse leur demande de réciter quelques mots à haute voix, en classe. C’est inévitable.

Bien souvent, les enfants timides apprennent plus difficilement ou plus lentement à lire, car ils perçoivent la lecture comme une contrainte, voire comme une punition. Pourtant, la lecture à voix haute est un vrai outil pour booster la confiance en soi de l’enfant. C’est, entre autres, pourquoi elle est plébiscitée à l’école primaire et au collège, avec la lecture de poésies, de petites pièces de théâtre ou de courts récits. 

S’exprimer en public permet également de forger la personnalité et d’affirmer ses opinions. Un enfant à l’aise à l’oral saura plus facilement se faire une place en société, auprès de ses petits camarades puis, plus tard, auprès de ses amis et collègues. L’objectif ? Savoir se faire entendre ! Et pour s’entraîner, quoi de mieux que de lire à voix haute, quand tout le monde écoute ?

Lire pour prévenir ou traiter un trouble développemental du langage

Votre enfant souffre-t-il d'un trouble développemental du langage ? Il a des difficultés de compréhension ou d’expression verbale ? Il est tout à fait naturel que ce trouble renforce sa peur de lire ou de s’exprimer en classe. Les enfants bègues, par exemple, ou ceux qui ont un cheveu sur la langue, sont souvent bien moins à l’aise en public, et ont peur d’attirer les moqueries ou railleries.

La lecture à voix haute permet à l’enfant d’améliorer sa prononciation. Contrairement à la lecture silencieuse, la lecture à haute voix force l’enfant à articuler pour se faire comprendre, et à prendre soin de son intonation. Lire ainsi permet de maîtriser petit à petit sa voix, son timbre, ainsi que sa respiration, pour garder le contrôle de soi.

Pourquoi encourager la lecture à voix haute pour l’enfant timide ?

Vous l’avez compris, la lecture à voix haute a de nombreux bienfaits. Elle est essentielle pour aider les enfants timides, qui ne parviennent pas à s’exprimer à l’oral. Dès que votre enfant apprend à lire, encouragez-le à s’entraîner à voix haute. Dans un premier temps, il peut le faire dans sa chambre, sans que personne ne l’écoute. 

Lorsqu’il se sent prêt, demandez-lui de vous faire la lecture. Ne portez pas de jugement et ne reprenez pas votre enfant lorsqu’il fait des fautes ou bute sur des mots. Il ne s’agit pas ici d’un exercice d’apprentissage de la lecture, mais d’une activité qui permettra à votre enfant de vaincre sa timidité. L’objectif ici n’est pas de lire de façon fluide, mais de se sentir de plus en plus à l’aise en public. 

Pour que votre enfant soit plus à l’aise, il doit apprécier cet exercice ! Et pour cela, il doit s’amuser et éprouver du plaisir à lire à voix haute. Pour commencer, faites-lui lire ses livres préférés. Il peut s’agir des livres que vous lui lisiez lorsqu’il était plus petit, ou d’un livre qu’il a choisi lui-même à la bibliothèque ou à la librairie. 

Enfin, ne lui imposez pas cet entraînement ! Proposez-lui cette activité, et s’il se sent trop fatigué ou préoccupé pour l’accepter, ne le forcez pas. Cela risquerait de le braquer et de lui faire redouter encore davantage la lecture à haute voix.

Lecture à voix haute et timidité : 4 astuces pour faire lire votre enfant

La lecture à voix haute permet de lutter contre la timidité. C’est un premier pas pour retrouver (ou trouver) confiance en soi et pour s’épanouir en société. En s’entraînant à la maison, votre enfant sera plus à l’aise en classe, en public. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il maîtrisera l’art de la lecture à haute voix. Et n’avez-vous pas remarqué que l’on stresse beaucoup moins quand on maîtrise son sujet, même au travail ? 

Voici 4 astuces pour faire lire votre enfant et rendre le tout amusant !

Opter pour le chien de lecture

Un chien de lecture, quésaco ? Cette technique nous vient de Finlande et a très vite été adoptée par les Etats-Unis. En France, le chien d’assistance à l’apprentissage de la lecture est moins répandu, mais il est pourtant efficace ! Le principe est simple ; l’enfant fait la lecture à un chien ! 

Alors, pourquoi à un chien ? Tout simplement parce que le chien est un animal de compagnie très tolérant. Il est en mesure de rester aux côtés de votre enfant le temps d’une séance de lecture à voix haute. Et, contrairement à ses camarades de classe, le chien ne juge pas et accepte l’enfant comme il est. Bref, l’audience idéale pour un enfant timide ! 

Enfin, le chien est souvent le meilleur ami de l’enfant. En lisant pour son chien, l’enfant s’oublie. Il oublie donc sa timidité, qui est remplacée par le plaisir de lire à un être cher, qui ne pourra pas le juger. Cette technique, à la fois motivante et rassurante, est évidemment possible si on a un chien à la maison, mais peut également fonctionner avec un chat (et même un lapin, un cochon d’Inde ou un hamster). 

Et si on n’a pas d’animal de compagnie, on fait comment ? On passe à l’astuce n°2 

Faire la lecture aux doudous

Vous n’avez pas de chien, de chat, de lapin, ni de tortue ? Pas de souci ! Votre enfant peut lire à son doudou, à ses poupées ou encore à ses jouets préférés. Pourquoi ça marche ? Parce que, tout comme un animal, le doudou ne juge pas ! Il écoute, paisiblement, et ne peut trahir la confiance que lui accorde l’enfant. 

On le sait, les enfants personnalisent bien souvent leur doudou et leur poupon. Ils adoreront s’improviser maître ou maîtresse, et lire à haute voix pour eux. Par mimétisme, ils peuvent également vous imiter lorsque vous leur lisez une histoire avant de dormir. Alors, le soir, après manger, pourquoi ne pas mettre en place un rituel dans lequel l’enfant lit à son doudou pour le mettre au lit, et le bercer ?

Organiser une lecture aux plus petits

Revenons à une technique plus concrète, avec une audience qui, cette fois-ci, parle vraiment ! Votre enfant souffre de timidité ? Le plus souvent, il se sent inférieur aux enfants de son âge et aux adultes, qui l’intimident beaucoup. Mais, face à des plus petits que lui, il parvient à s’affirmer plus facilement, car il adopte une posture d’aidant. 

C’est avec cette idée en tête que vous pouvez encourager votre enfant à lire à son petit frère ou sa petite sœur, qui n’a pas encore accès à la lecture. 

Il s’agit par ailleurs d’une technique utilisée en classe par les enseignants de cycle 2. Lorsque cela est possible, les petits lecteurs novices, en CP, CE1 ou CE2, rencontrent les tout-petits de l’école maternelle, pour leur lire de très courtes histoires. Il s’agit d’un moment d’échange très intéressant pour les deux niveaux. Pour les enfants très timides, cet exercice peut s’appliquer en binôme, pour qu’il soit moins intimidant.

Lire à deux avec votre enfant

Tout ce que Maman ou Papa fait, l’enfant le fait aussi. C’est un principe bien connu. Pour encourager votre enfant à lire à voix haute, malgré sa timidité, vous devez, vous aussi, lire à voix haute. Vous avez pris l’habitude de faire la lecture à votre enfant lorsqu’il était tout petit ? N’abandonnez pas cette routine lorsque votre enfant commence à lire par lui-même ! Au contraire, rendez ces moments de lecture plus interactifs, en demandant à votre enfant de participer pleinement. 

Partagez-vous des petits chapitres ! Vous lisez un premier chapitre, votre enfant en lit un deuxième. Vous pouvez également lire simultanément, en union. C’est un exercice qui se transforme bien souvent en fou rire, et qui permet à l’enfant de dédramatiser la situation et être pleinement à l’aise. 

Enfin, n’hésitez pas à jouer la comédie lorsque vous lisez, en interprétant les voix des personnages. Incitez votre enfant à faire de même. En sécurité avec vous, il ne se sentira pas jugé et pourra plus facilement se lâcher. Après tout, la lecture à voix haute se rapproche beaucoup du théâtre, qui est une excellente activité pour vaincre sa timidité. 

Alors, qu’attendez-vous pour faire lire votre enfant à voix haute ? La lecture à haute voix à de nombreux atouts, que nous mettons régulièrement en lumière sur notre site. Bookinou, notre conteuse d’histoires pour enfant, familiarise l’enfant avec le récit oral. Toute la famille peut s’enregistrer en train de lire des histoires, et peut personnaliser cet enregistrement avec des bruitages pour faire vivre encore davantage l’histoire. Et si vous en découvriez plus ?

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts

Articles en relation

Catégories du blog

Recherche dans le blog