Les bienfaits de la lecture à voix haute pour les enfants

Les bienfaits de la lecture à voix haute pour les enfants
A l’école ou à la maison, les enfants sont amenés à pratiquer et écouter la lecture à voix haute. Considéré par certains comme moyen de transmission et comme prémices de l’apprentissage à la lecture, lire à haute voix a de nombreux avantages et participe au bon développement et au bien-être des enfants. Quels en sont les bienfaits ?

Pourquoi et pour qui pratiquer la lecture à voix haute ?

Pendant longtemps, la lecture orale était la seule et unique forme de lecture. Il s’agit d’une pratique ancienne, réalisée par le peu de personnes qui en étaient capables dans un monde où l’illettrisme touchait la majorité de la population. Lire à voix haute était donc un moyen de communication et de partage. Dans les villages, les gens se regroupaient autour d’un individu lettré, avides d’entendre contes et légendes.

La lecture à haute voix a donc pour buts de réunir, de partager et de divertir. Aujourd’hui, on associe souvent la lecture à voix haute à une pratique académique. En effet, elle est beaucoup utilisée dans les écoles élémentaires, en phase d’apprentissage des enfants, et au collège, où la façon de lire des élèves est évaluée. Plus tard, à l’université, les cours magistraux suivent ce modèle de lecture à voix haute par l’enseignant, tandis que les étudiants prennent des notes.

Si, à l’école, la lecture orale pratiquée par les enseignants sert à la transmission de savoirs, à la maison, elle sert davantage à renforcer le lien affectif entre les parents et les enfants. Elle peut donc prendre un aspect beaucoup plus amusant et immersif. Lors d’une interview, la rédactrice en chef de J’aime Lire, Delphine Saulière, déclare : « On partage le plaisir de s’échapper du monde réel pour rentrer ensemble dans un autre monde, grâce à la musicalité des mots, grâce au pouvoir d’évocation des illustrations, et grâce à la force du récit. » Ainsi, la lecture orale ne permet pas seulement la transmission de connaissances mais également celle du plaisir de lire.

Pourquoi et pour qui pratiquer la lecture à voix haute ?
Les parents peuvent pratiquer la lecture à voix haute avec leurs enfants afin de les familiariser à l’objet-livre. En effet, l’une des raisons de lire à haute voix est d’initier les petits à la lecture tout en favorisant le support papier ; la voix devient un simple médiateur entre le livre et l’enfant, comme le dit Morgane Le Bars, dans son mémoire de recherche « Les enfants et la lecture : mettre en voix pour amener au plaisir de lire ».

Les bienfaits de la lecture à voix haute sur l’estime de soi de l’enfant

Faire la lecture à un enfant développe non seulement son imagination et sa créativité mais également sa capacité d’écoute. En effet, écouter une lecture à voix haute demande de l’attention et de la concentration ; plus l’enfant est habitué à ces moments privilégiés, moins l’écoute attentive lui demande d’effort.

Les bienfaits de la lecture à voix haute sur l'estime de soi de l'enfant

Quand un enfant lit lui-même à voix haute, il parvient à surmonter plusieurs obstacles. Plus il s’entraîne, plus il se montre à l’aise avec la langue et les interventions orales. L’enfant développe peu à peu une certaine confiance en lui grâce à la prestance et l’éloquence qu’il acquiert par expérience. Faire de la lecture à voix haute une habitude facilite la prise de parole publique de l’enfant, qui sait alors s’exprimer plus facilement en société. Devant ses camarades, le petit qui a l’habitude de lire à haute voix est moins pris au dépourvu et sait surmonter sa timidité.

Lecture à voix haute et bénéfices linguistiques

Si la lecture à voix haute est un exercice connu des écoles, c’est qu’elle permet de développer le langage de l’enfant de manière efficace. En lisant un texte à voix haute ou en entendant un texte lu par un autre, l’enfant enrichit son vocabulaire. La lecture vocale fait appel à deux types de mémoires, celle visuelle et celle auditive. Cette association favorise l’apprentissage de l’enfant, qui retient alors les mots nouveaux ou complexes plus facilement.

Cette pratique met également l’accent sur la diction. Lire est plus complexe que simplement déchiffrer un groupe de mots. Il faut parvenir à visualiser la phrase et à l’interpréter correctement. Pour ce faire, il est nécessaire de respecter la ponctuation et la syntaxe ; la virgule permet à l’enfant de souffler et de faire une courte pause dans sa lecture, le point lui demande de baisser le ton, la forme interrogative de l’intensifier, etc. Lorsque vous apprenez à votre enfant à lire à voix haute, il ne faut pas oublier l’approche sémantique et morphosyntaxique.

En outre, plus que l’intonation, la lecture à voix haute permet de travailler l’élocution de l’enfant. Lors d’une lecture, il est important d’insister sur les articulations prosodiques. L’enfant doit être capable de lire sans écorcher les mots et savoir prononcer ceux qu’il ne connait pas grâce au processus de déchiffrage intuitif. A force d’entraînements, liés au plaisir, l’enfant sait lire de manière fluide, mesurée et vivante.

Lecture à voix haute et bénéfices linguistiques

La lecture à voix haute pour les enfants atteints de troubles du langage

La lecture est toujours un sujet sensible chez les enfants dits « dys », qui souffrent de troubles du langage. Pourtant, les spécialistes ont souvent recours à la lecture à voix haute afin d’entraîner leurs patients. Cette pratique agit par exemple comme traitement contre le bégaiement ; les orthophonistes font lire des virelangues aux enfants, en insistant sur l’articulation de chaque syllabe.

La lecture à voix haute pour les enfants dys

La lecture orale est également utile pour les enfants dyslexiques, qui nécessitent plus d’entraînements que les autres. La dyslexie n’est pas irrémédiable ; la plasticité neuronale permet au développement cérébral d’évoluer et d’être corrigé. L’étude « Fluence et déchiffrage », réalisée par Nathalie Keller de 2010 à 2012, prône les exercices liés à la lecture à voix haute pour remédier aux troubles dyslexiques. Dans le document « Entraînement intensif à la fluence », cette spécialiste en troubles des apprentissages (TSA) établit un programme détaillé de lecture afin de développer la rapidité et l’automaticité en reconnaissance des mots des enfants.

Si votre enfant présente des troubles du langage, n’hésitez pas à partager avec eux des instants-lecture et prévoyez un suivi orthophonique par un professionnel.

Comment bien pratiquer la lecture à voix haute pour son enfant ?

Les parents font souvent la lecture à leurs enfants, dès qu’ils sont tout petits, pour les divertir ou les endormir. Ce petit rituel a des bienfaits affectifs et linguistiques, à condition qu’il soit bien mené. Comment faire une bonne lecture ? 

  • Articuler, mais pas trop : Certains parents ont tendance à surarticuler en pensant favoriser la compréhension du texte. Au contraire, trop hacher les mots pénalise le sens du texte. Une lecture trop mécanique diminue la charge émotionnelle de ce moment.
  • Privilégier les contes : Le conte est le genre idéal pour une lecture orale réussie. Personnages emblématiques, histoire courte, morale et leçons de vie ; tout est réuni pour une lecture ludique et pédagogique
  • Changer de voix pour chaque personnage : Interpréter chaque personnage différemment éclaircit la compréhension du texte et rend l’histoire plus immersive. Faites-en sorte que la voix que vous prenez soit cohérente (une voix grave pour l’ours, une voix fluette pour la petite-fille, etc.).
  • Maîtriser le débit de lecture : Il est souvent conseillé de lire lentement à un enfant, et cela est en effet préférable qu’une lecture rapide. Toutefois, il faut aussi adapter son débit de parole au sens du texte. L’entrée dans l’histoire se fait toujours de manière calme, détendue et lente, tandis qu’un passage intense, où l’action suscite le suspense, peut être lu plus vite, avec un peu de tension.

Vous l’aurez compris, la lecture à voix haute possède de nombreux bienfaits pour les enfants. Qu’ils soient auditeurs ou lecteurs, les enfants apprennent beaucoup de cette pratique, qui se décline à la fois comme exercice et loisir. Bénéfique pour la confiance en soi et l’éloquence, la lecture à voix haute participe au bon développement de vos petits.

Si vous n’avez pas toujours le temps de faire la lecture à votre enfant, plusieurs dispositifs peuvent le faire à votre place. Les lecteurs CD, par exemple, sont un bon moyen d’habituer l’enfant à la lecture ; cela a en outre l’avantage d’être réalisé par un professionnel. Notre Bookinou, compagnon de lecture des enfants, met quant à lui l’accent sur le lien affectif en permettant aux proches d’enregistrer les histoires préférées des petits pour qu’ils puissent les écouter dès qu’ils en ressentent l’envie. Découvrez-en plus ici.

Bookinou : faire la lecture à votre enfant

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts