Comment enrichir le vocabulaire des enfants de 3 à 7 ans ?

Comment enrichir le vocabulaire des enfants de 3 à 7 ans ?
« Le langage est le propre de l’homme », théorisait Aristote. Il faut bien le dire, le langage est ce qui nous permet d’exprimer nos besoins, nos pensées, nos idées, nos émotions, nos attentes… C’est la clef d’une communication réussie et il est important de le maîtriser. Comment enrichir le vocabulaire des enfants de 3 à 7 ans ?

De l’utilité du langage

Un enfant de 2 ans connaît en moyenne une cinquantaine de mots. Il développe son lexique en grandissant, tout au long de son parcours scolaire. Toutefois, de plus en plus de parents souhaitent mettre l’accent sur le vocabulaire de leurs petits, et ce dès leur plus jeune âge. Il s’agit d’une bonne initiative, à condition qu’elle ne soit pas imposée sans cesse à l’enfant. Ce dernier ne dispose pas d’une mémoire à long terme aussi développée que celle de l’adulte et il serait inutile de lui apprendre la moitié du dictionnaire dès ses premières années.

Cependant, cela n’empêche pas d’enrichir le vocabulaire et accompagner l’apprentissage de l’enfant pour améliorer son langage. Il est important de donner à votre enfant les bons outils pour pouvoir s’exprimer, nouer des relations et appréhender le monde qui l’entoure. Un enfant qui a un lexique développé aura par ailleurs plus de facilités à l’école et, plus tard, dans sa vie professionnelle.

De l'utilité du langage

L’accompagnement des parents est-il vraiment possible ? Oui, sans aucun doute ! Les adultes peuvent agir sur le lexique des enfants, ce dictionnaire interne si précieux. Le vocabulaire d’un enfant dépend énormément de l’environnement dans lequel il grandit. Souvent, les enfants de milieux défavorisés développent des retards ou des troubles du langage, remédiables avec un apprentissage renforcé. L’entourage, le cadre de vie et les habitudes de l’enfant influencent donc ses capacités linguistiques : les parents ont donc un rôle primordial à jouer en plongeant leur petit dans un « bain de langage ».

Privilégier les discussions en famille

Afin d’enrichir le vocabulaire d’un enfant, il est essentiel de le mettre au contact direct avec la langue. Cela passe évidemment par la communication et les interactions sociales. Il est important de soigner l’ambiance familiale : plus elle est chaleureuse et conviviale, plus l’enfant souhaitera y participer. Instaurez des dialogues, des discussions, des débats : tout est prétexte à l’entraînement au langage. Lors des repas, des trajets en voiture, des balades ou de petits moments privilégiés, engagez la conversation avec votre enfant, peu importe s’il ne peut vous répondre que quelques mots. Quand il est plus grand, vous pouvez lui demander comment s’est passée sa journée et être réceptif à ce qu’il vous raconte.

Privilégier les discussions en famille

La solution idéale est de mettre votre enfant dans des situations qui nécessitent la prise de parole. Les réunions de famille ou les fêtes entre amis sont particulièrement efficaces mais cela peut aussi faire partie du quotidien (aller acheter le pain, réclamer quelque chose à un adulte, etc.) En outre, être entouré de personnes aptes au langage déclenche chez le petit le processus d’imitation : grâce aux neurones miroirs, l’enfant comprend le système et l’utilité du langage, et emmagasine quelques mots récurrents.

Pour cette raison, nous vous encourageons à faire attention à votre façon de parler en présence de votre enfant. C’est bien connu, les petits adorent faire comme les grands. Plus votre expression est de qualité (entendez par là une bonne syntaxe et une prononciation claire), plus il est facile à l’enfant de s’en inspirer. Le langage, comme tout, dépend de l’expérience de l’enfant du monde environnant.

Faire la lecture pour développer le vocabulaire de l’enfant

Nous ne comptons plus ses bienfaits : la lecture est une source inépuisable de vocabulaire. Il est donc important de faire la lecture à votre enfant et, surtout, d’en faire un rituel. Notez qu’il n’est pas nécessaire que votre petit comprenne le sens de l’histoire. Il est recommandé de commencer cette pratique dès la naissance de l’enfant, afin de l’habituer à la voix et aux sons (certaines mères commencent même avant l’accouchement).

Plus l’enfant grandit, plus le niveau des lectures évolue. Vérifiez que le contenu soit toujours adapté à votre enfant ; il ne s’agit pas d’en faire une corvée ou un moment de concentration trop grande. Grâce aux histoires, l’enfant enrichit peu à peu son vocabulaire tout en passant un moment agréable et partagé.

Faire la lecture pour développer le vocabulaire de l'enfant

Les parents ne doivent pas faire l’impasse sur cette pratique. Véritable routine, elle deviendra un reflex pour l’enfant, même quand il saura lire de lui-même. Contes, albums, histoires audio : tout est bon pour familiariser votre enfant avec les mots. Si vous n’avez pas le temps de systématiquement faire la lecture à votre enfant, nous avons créé un compagnon de lecture à leur destination afin de les guider en douceur dans leur apprentissage (découvrez-en plus sur notre site).

Vous pouvez en outre initier votre enfant à la lecture de différentes façons. Par exemple, abonnez-le à un magazine littéraire jeunesse afin de lui faire plaisir et de lui proposer du nouveau contenu tous les mois. Nous avons fait pour vous une sélection des meilleurs magazines pour enfants : rendez-vous ici. Vous pouvez également déposer des livres à sa hauteur, un peu partout dans la maison, pour attiser sa curiosité et l’encourager à découvrir et manipuler l’objet de lui-même.  

Enrichir son lexique en s’amusant, c’est possible !

On le dit souvent, le meilleur apprentissage se fait en s’amusant. C’est simple, les petits adorent jouer ! Profitez de cet enthousiasme pour enrichir leur vocabulaire avec des jeux littéraires. Pendu, Petit bac’, Dessine-moi un mot, etc… Pas de quoi s’ennuyer ! Vous pouvez également instaurer la routine du « mot du jour » : le principe est simple, apprendre un nouveau mot par jour et le répertorier dans un petit carnet ou un dictionnaire personnel. Ainsi, l’enfant apprend un mot, sa définition et le contexte dans lequel l’utiliser.

Enrichir son lexique en s'amusant, c'est possible !

Par ailleurs, tout est prétexte à l’apprentissage et il ne faut pas hésiter à inventer un jeu à la moindre occasion. En voiture, par exemple, pour passer le temps, vous pouvez vous amuser autour des champs lexicaux (« citer le plus de mots en lien avec la montagne ») ou des rimes (« citer tous les mots qui finissent par i »). Ainsi, l’enfant acquiert ludiquement du vocabulaire spécialisé.

Enrichir son lexique grâce aux applications mobiles pour enfants

Cela peut également se faire au cours de différentes activités comme la cuisine, le jardinage, l’astronomie, etc. Tout est l’occasion d’apprendre de nouveaux mots, répéter les anciens et formuler des phrases de plus en plus longues. Certaines applications mobiles peuvent également se révéler efficaces, comme Oralbum : les adultes doivent toutefois accompagnés l’enfant et ne pas en abuser avec les plus petits.

Des petits conseils à appliquer au quotidien

Si nous avons cité les principaux moyens d’enrichir le lexique de l’enfant avec douceur et dans la bonne humeur, il existe quelques petites astuces à appliquer quotidiennement afin de renforcer cet apprentissage.

  • Le pointage pour les plus petits : Le pointage est le fait de pointer un objet du doigt afin de capter l’attention de l’enfant. Pour les tout-petits, vous pouvez désigner un objet, un animal ou un élément de l’environnement et prononcer son nom. Répétez quelques fois le mot puis passez à autre chose, sans plus insister. Pratiquer le pointage sur le long terme aide l’enfant à mémoriser le vocabulaire.
  • Décrire nos gestes : Il est important de décrire à voix haute certains gestes du quotidien qui impliquent l’enfant. Par exemple, à l’heure du bain, vous pouvez dire « On se lave le corps », « On mousse les cheveux », « On se rince », etc. L’enfant associe ainsi le verbe à l’action
  • Théâtraliser la parole : Lorsque vous parlez à votre tout-petit ou que vous lui lisez une histoire, n’hésitez pas à théâtraliser votre parole. Joignez le geste à la parole, mimer une action, prenez différentes voix selon le contexte, etc. 
  • Ne jamais finir les phrases de l’enfant : Parfois, un enfant connait un mot mais a besoin de le chercher dans sa mémoire. Montrez-vous patient et ne finissez jamais les phrases de votre enfant à sa place. Sinon, il n’aura jamais l’occasion de s’entraîner à utiliser son lexique interne.
  • Reformuler les réponses de l’enfant : Les réponses d’un petit sont toujours courtes et approximatives, parfois dénuer de verbe et de déterminant. Sans le corriger, répétez simplement ce qu’il vient de dire en formulant une phrase complète. Par exemple, s’il dit « Gâteau », dites « D’accord, tu veux un gâteau. »
  • Bannir peu à peu les mots passe-partout : C’est vrai que c’est beaucoup plus simple : « machin », « truc », « là », etc. Ces petits mots, qui ne désigne rien de particulier, sont autant de facilités pour l’enfant. Or, la facilité n’est pas synonyme de bon apprentissage. Reprenez votre enfant en lui demandant d’être davantage précis.

Enrichir le vocabulaire de son enfant se fait pas à pas, grâce à des petites activités quotidiennes. Lecture, communication, jeux et stratégies linguistiques permettront à votre petit de développer son lexique et de pouvoir s’exprimer avec plus d’aisance.

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts