Mon enfant a des difficultés à lire : que faire ?

La lecture du soir avec les enfants et la conteuse d'histoires Bookinou

Votre enfant est entré au CP et apprend à lire avec difficulté. L’année est déjà bien avancée et il appréhende toujours autant les exercices de lecture. Lire lui demande beaucoup d’énergie et une concentration qui l’épuise. Faut-il vous inquiéter ? Comment comprendre ce trouble de l’apprentissage ? Comment rassurer votre enfant et pallier ses difficultés en lecture ? Boucle d’Or fait le point avec vous pour vous aider à accompagner sereinement votre enfant dans l’apprentissage de la lecture.

Difficultés à lire : mon enfant souffre-t-il d’un trouble de l’apprentissage ?

Un enfant qui rencontre des difficultés à lire n’est pas forcément un enfant qui souffre d’un trouble de l’apprentissage. Avant de vous inquiéter, rappelez-vous que tous les enfants évoluent à leur propre rythme et que certains ont besoin d’un peu plus de temps que les autres pour maîtriser de nouvelles compétences. Et il n’y a rien de dramatique en cela ! Soyez patient et encouragez toujours votre enfant à progresser, sans exercer de pression sur lui et sans projeter vos craintes.

Mais alors, quand faut-il vous inquiéter et quand savoir si votre enfant souffre d’un trouble de l’apprentissage ? Lorsqu’un enfant entre au CE1, il maîtrise généralement les bases de la lecture. Si votre enfant a encore du mal à associer les lettres et les sons, confond les lettres et ne parvient pas à assembler les phonèmes, il est important de consulter un spécialiste.

L’un des signes qui doit vous alerter est la fatigue : apprendre à lire avec un trouble de l’apprentissage est épuisant pour l’enfant, qui assimile la lecture à un réel effort et commence à la redouter.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’enseignant de votre enfant. Son maître ou sa maîtresse a peut-être observé les mêmes difficultés de lecture que vous et saura vous conseiller pour la suite et sur la meilleure façon d’appréhender la situation.

Quels sont les troubles de l’apprentissage de la lecture ?

Un enfant qui a des difficultés à lire n’est pas forcément dyslexique, comme le pensent beaucoup de personnes. Il existe plusieurs troubles de la lecture, et tous ne s’expliquent pas de la même façon. La plupart des difficultés de lecture sont par exemple causées par des troubles neurovisuels. C’est-à-dire que l’enfant ne parvient pas à organiser son regard de façon efficace pour déchiffrer un ensemble de lettres et de mots.

Certains enfants en difficulté de lecture souffrent quant à eux de troubles liés à la phonologie. Ils ont beaucoup de mal à travailler les différents sons de la langue : à les lire avec fluidité comme à les prononcer.

La dyslexie concerne quant à elle 5 à 7% des enfants. Cela ne représente pas moins de trois enfants par classe ! Il s’agit d’un trouble neurologique ; certaines aires du cerveau de l’enfant fonctionnent moins bien et provoquent des freins à l’apprentissage.

Enfin, les troubles de l’attention peuvent également se traduire par des difficultés de lecture. Dans ce cas, l’enfant a du mal à mobiliser sa concentration assez longtemps pour décrypter les lettres et les mots. Sa mémoire ne lui permet pas d’apprendre les sons avec efficacité et son étourderie complique grandement son organisation, ce qui ralentit l’apprentissage de la lecture

Pour savoir par quels troubles est concerné votre enfant, il est important de consulter un pédiatre ou votre médecin de famille. Plus le trouble est repéré tôt, plus la prise en charge est rapide et mieux l’enfant est accompagné.

Que faire face aux difficultés de lecture de mon enfant ?

Lorsque votre enfant souffre d’un réel trouble de l’apprentissage, il doit être suivi par un spécialiste. Boucle d’Or vous conseille de consulter un orthophoniste. Ce professionnel de la santé saura déterminer si votre enfant souffre de dyslexie. Si c’est le cas, il pourra commencer un travail de rééducation spécifique et personnalisé.

Le saviez-vous ? La dyslexie ne peut être déclarée qu’à partir de 8 ans, après deux ans d’apprentissage de la lecture !

Si votre enfant souffre d’un trouble neurovisuel, prenez rendez-vous chez un orthoptiste. Ce dernier demandera à votre enfant de réaliser des activités phonologiques afin de l’aider à mieux appréhender et reconnaître les sons.

Une fois que votre enfant est suivi par un professionnel, il est important d’encourager ses progrès et de stimuler sa curiosité chez vous, à la maison. Ainsi, pour faciliter l’apprentissage de la lecture de votre enfant, n’hésitez pas à lui faire régulièrement la lecture, à lui faire découvrir de nouvelles histoires et à lui demander de vous aider à déchiffrer une liste de courses ou une recette, par exemple. Impliquez votre enfant au quotidien et, surtout, attiser son intérêt par le jeu !

Chez Bookinou, nous avons conçu notre conteuse d’histoires en pensant à tous les enfants. Notre boîte à histoires est donc adaptée aux besoins pédagogiques de tous. Son usage polyvalent permet notamment aux enseignants et aux parents de travailler la lecture avec les enfants rencontrant de grandes difficultés à lire. Compagnon de lecture des petits, la conteuse Bookinou accompagne l’enfant tout au long de son apprentissage, de ses 2 ans à ses 7 ans. Découvrez-en plus sur notre projet en parcourant notre site et nos actualités !

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

La lecture du soir ne s’improvise pas ! Ce moment privilégié avant le dodo doit en réalité être bien organisé. Par exemple, nous vous conseillons de faire la lecture du soir toujours au même moment, à la même heure. Choisissez un endroit calme, de préférence la chambre de votre bout de chou, et déclarez à haute voix qu’il est l’heure de lire une histoire. Très vite, votre enfant n’aura qu’une hâte en rentrant de l’école : s’approcher un peu plus de l’heure du coucher.

Avant de commencer la lecture du livre pour enfant, n’hésitez pas à découvrir ensemble la couverture. Qu’est-il représenté ? Quelles sont les couleurs choisies ? De quoi l’histoire parlera ? Vous pouvez également lire le résumé à votre enfant pour qu’il essaie de deviner la suite.

Lire à voix haute est plus compliqué qu’on ne le pense. Pour que votre enfant apprécie la lecture, vous devez donner vie à l’histoire. Pour cela, il est important de varier votre intonation, ainsi que le volume de votre voix. Si l’histoire met en scène des animaux, n’hésitez pas à en imiter les bruits. En animant ainsi votre voix, l’histoire n’en sera que plus amusante pour votre enfant, et pour vous.

Enfin, une bonne écoute est une écoute active. Impliquez votre enfant dans la lecture. Cette histoire avant de dormir est un moment passé à deux et cela doit se ressentir. N’hésitez pas à poser des questions à votre enfant avant de tourner les pages. Commentez ensemble les images et stimulez l’attention de votre bout de chou sur certains détails. A la fin de l’histoire, demandez-lui s’il a aimé et pourquoi. Un très bon exercice pour qu’il apprenne à faire part de son opinion.

Lire avant de dormir, c’est une excellente idée ! En prenant l’habitude de faire la lecture à votre enfant le soir, vous lui transmettez votre amour du livre. Plus tard, il appréciera lire un livre avant de dormir, seul ou bien avec notre conteuse pour enfant. Un rituel qui le suivra toute sa vie s’il développe un fort intérêt pour la lecture et le monde du livre. Alors, prêt pour une histoire avant le dodo ?

Contacts