Comment maintenir le lien avec sa famille en tant qu’expatrié ?

Comment maintenir le lien avec sa famille en tant qu'expatrié ?
L’expatriation se généralise. Long voyage, études à l’étranger, déplacement professionnel ou départ politique, de plus en plus de personnes quittent leur pays natal pour vivre ailleurs. Il s’agit d’expériences enrichissantes mais le manque de la famille n’est pas toujours évident à gérer. Comment garder le lien avec sa famille en tant qu’expatrié ?

Partir, ce n’est pas disparaitre

Malgré la distance, vous ne quittez pas pour autant votre place dans la famille. Il est important de garder contact avec votre famille et de trouver des solutions pour pallier votre absence. Cela se fait des deux côtés : si l’un des parents vit à l’étranger, l’autre parent doit adoucir son départ en mentionnant régulièrement ce premier. « Tu te rappelles quand Papa a fait ça ? », « Oh, regarde ! C’est la même écharpe que celle de Maman. », etc. Ces banalités permettent de rassurer les enfants en leur faisant comprendre que le parent expatrié fait toujours partie de la famille. Vous pouvez également installer dans la maison quelques cadres avec des photos des membres de la famille expatriés, afin d’activer la mémoire visuelle et donner une certaine impression de présence.

Partir, ce n'est pas disparaitre
Du côté de l’expat’, il est primordial de maintenir le lien avec sa famille, en envoyant régulièrement des photos de soi ou de son nouvel environnement et en n’oubliant pas les dates importantes. En effet, la personne à l’étranger doit continuer de participer à la vie familiale : souhaiter les anniversaires et célébrer les grands moments du quotidien (première dent qui tombe, premier pas, activité sportive, réussite scolaire).

Prévoir des rendez-vous hebdomadaires

Il n’est pas facile de faire face à la distance. Des milliers de kilomètres vous séparent de votre famille et le manque vous ronge très vite. Pour remédier à cela, il est important de garder contact avec vos proches. Fort heureusement, les nouvelles technologies nous permettent aujourd’hui de communiquer malgré la distance géographique. N’hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux : Skype, Facebook, Messenger, WhatsApp…

Prévoir des rendez-vous hebdomadaires
Evidemment, quelques problèmes peuvent survenir : le décalage horaire, la connexion Internet, votre niveau de sédentarité, etc. Si possible, il est toujours bon de mettre au point une organisation avant le départ et essayer de s’y tenir le plus souvent. Vous pouvez par exemple décider de faire des rendez-vous hebdomadaires (téléphonique ou via vidéo chats), tous les dimanches. Ainsi, vous renforcez le lien entre vous et votre famille tout en créant une attente raisonnable. C’est l’occasion de se raconter la semaine et partagez les nouvelles.

Bien entendu, le chat instantané est aussi là pour vous aider. Il est conseillé de créer un groupe de conversation (via Messenger, WhatsApp ou autre) réunissant vos proches afin de pouvoir échanger quotidiennement. Peu importe s’il ne s’agit que d’une photo par ci par là, d’une banalité ou de simples émojis : cette plateforme commune est là pour soulager chaque côté de la famille.

Partager son expérience avec sa famille

Un parent en déplacement, des grands-parents résidant à l’étranger, un grand-frère ou une grande-sœur suivant un programme étudiant à l’autre bout du monde, une tante partie faire le tour du monde… L’expatriation n’a pas de limites et souvent de bonnes raisons. Ces expériences sont enrichissantes et uniques et il est important que l’expat’ les partage avec ses proches.

Nous l’avons déjà dit : les photos sont primordiales. Elles permettent non seulement de garder une mémoire visuelle du membre absent mais aussi de montrer aux autres l’environnement dans lequel il évolue. La bonne idée est de créer un blog que la famille et les amis peuvent suivre : articles, photos, billets du jour, etc. Grâce à cela, ceux restés sur place se font une idée plus précise de ce que l’expatrié vit.

Partager son expérience avec sa famille

Pour un partage encore plus grand, vous pouvez envoyer de temps en temps un colis à votre famille. Aux grandes occasions ou tout simplement par effet de surprise, vous pouvez offrir à vos proches des produits nationaux ou locaux (vêtements, maroquinerie, bijoux, nourritures, etc.) Cela leur fera plaisir et consolidera votre complicité. Sans compter que cela marche également dans les deux sens !

Ecrire des lettres manuscrites

Enfin, si les nouvelles technologies sont bien plus pratiques, rien ne vaut l’authenticité d’une lettre postale. Une fois par mois, envoyez une longue lettre manuscrite à votre famille. Vous pouvez en profiter pour déclarer des choses plus personnelles, comme l’amour que vous leur portez ou l’enthousiasme que vous avez à l’idée de les revoir prochainement.

Se fixer des objectifs communs

Si l’expatriation est souvent une aventure personnelle, vous ne devez pas oublier de prévoir des réunions familiales dès que cela est possible. Pour les occasions telles que Noël, les mariages ou les anniversaires, pourquoi ne pas vous retrouver ? Evidemment, cela dépend du lieu où vous séjournez mais il est toujours bon de fixer au moins une réunion par an.

Cela motivera et l’expatrié et le reste de la famille et permettra d’instaurer un objectif commun. Vous pouvez également en profiter pour voyager ensemble. Vos proches peuvent venir chez vous le temps d’une semaine ou bien vous pouvez visiter ensemble un endroit que vous rêviez de voir depuis longtemps. Les retrouvailles n’en seront que plus belles !

Se fixer des objectifs communs

Faire de l’expatriation une expérience enrichissante pour les enfants

Les enfants sont souvent ceux qui vivent le plus mal le départ d’un de leurs proches, notamment d’un de leurs parents. Ils ont du mal à accepter cette absence et à gérer le manque : ils peuvent même se sentir coupables et le voir comme une punition. Il est donc important de bien leur expliquer la situation et d’en discuter régulièrement avec eux, afin qu’ils puissent mettre des mots sur leurs sentiments.

Vous pouvez également envisager cette séparation d’un point de vue éducatif et ludique. Pourquoi ne pas en profiter pour leur apprendre une nouvelle langue, celle du pays dans lequel le parent séjourne ? Cela permet de réunir la famille autour de l’apprentissage et de souder les liens à travers une expérience linguistique.

Bookinou pour faciliter l'expatriation avec des enfants

En outre, il existe des manières originales de renforcer ce lien affectif entre les enfants et leurs proches. Bookinou, notre compagnon de lecture, permet aux adultes d’enregistrer leur lecture d’une histoire, de la customiser grâce à des effets sonores proposées sur une application mobile puis d’envoyer cet enregistrement personnalisé au boitier audio de l’enfant. Peu importe la distance, le parent absent peut donc surprendre l’enfant avec de nouvelles histoires, racontées par leur voix familière. Ainsi, l’enfant aura l’impression que son Papa, sa Maman, sa sœur ou son frère, son Papi ou sa tata est tout proche de lui. Loin des yeux, près du cœur ! Pour en découvrir plus sur cet outil pédagogique, c’est ici !

Voici donc quelques conseils pour garder le lien avec sa famille en tant qu’expatrié. Nous savons que le manque est parfois compliqué à gérer mais rien n’est insurmontable et grâce à ces petites astuces, la distance sera plus facile à supporter. Nous vous souhaitons bon courage et une bonne aventure !

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts