Parent militaire : comment gérer l’absence dans la famille ?

Parent militaire : comment gérer l'absence dans la famille ?
Lorsqu’un parent est militaire, il n’est toujours évident de maintenir l’équilibre familiale. Pour le conjoint resté sur place comme pour les enfants, le manque et l’absence sont compliqués à gérer. Comment vivre le déploiement ? Comment rassurer les enfants ?  Comment organiser le quotidien sans son ou sa partenaire ? Voici quelques conseils pour vous, conjoint de militaire.

Préparer le départ du parent

Le métier de militaire est incertain ; il faut être prêt à partir à tout moment. Pour la famille, ces décisions soudaines compliquent la gestion du départ. Cela peut fortement affecter l’enfant, sujet à des crises d’angoisse, de colère et de peur ou encore à des troubles alimentaires ou du sommeil. Il est donc important d’expliquer aux enfants, dès qu’ils sont en âge de comprendre, la profession de leur Papa ou de leur Maman et ce que cela engage. L’enfant doit comprendre la raison de ces départs précipités au préalable afin de faciliter la séparation le moment venu.

Pour chaque déploiement, que ce soit une mission à courte durée (MCD) ou bien une opération extérieure (OPEX), les parents doivent passer du temps avec leurs enfants pour leur expliquer le contexte, le lieu de départ, la durée de cette absence et la raison. Il s’agit de contextualiser la situation le plus possible et cela se fait toujours en famille. Le parent qui sera absent doit en outre profiter de moments privilégiés avec chacun de ses enfants, afin de renforcer le lien avant qu’il ne subisse l’épreuve du temps et du manque.

Préparer le départ du parent militaire
Le principal est de rassurer l’enfant. Il faut lui faire comprendre que cette absence prolongée ne change rien aux sentiments que le parent militaire éprouve pour lui. En effet, certains petits se sentent parfois coupables du départ d’un de leurs parents ; il est nécessaire qu’il comprenne que cela s’inscrit dans un cadre professionnel et non personnel. Expliquez à votre petit que ce départ ne signifie pas que vous ne l’aimez pas et que vous penserez fort à lui et toute la famille quand vous serez loin.

Faut-il parler de la guerre à son enfant ? Beaucoup de gens associent armée et guerre. Pourtant, être militaire ne signifie pas « faire la guerre ». Si vous craignez aborder ce sujet avec votre enfant, vous pouvez le présenter d’une autre manière. « Papa défend notre pays. », « Maman a une mission importante, elle travaille pour la paix. ». Ainsi, l’enfant comprend la responsabilité et l’importance des départs.

Comment agir face au manque ?

Il faut l’avouer, le manque est ce qui est le plus dur à gérer. La solitude dans laquelle est soudain plongé l’autre parent le rend souvent plus sensible que de coutume. Pourtant, il est primordial de ne pas projeter vos angoisses sur vos enfants. Entourez-vous d’amis et de proches afin de ne pas traverser cette étape seul et mieux l’appréhender face aux petits.

Comment agir face au manque ? Comment répondre aux plaintes des enfants ? « Maman me manque. », « Quand est-ce que Papa revient ? ». Il existe plusieurs petites astuces pour calmer les enfants. La plus habile consiste à organiser un calendrier ou une frise chronologique, où toutes les dates importantes sont inscrites (les dates de départ et de retour, les dates d’anniversaires, les jours de match, les sorties scolaires, etc.). Ainsi, l’enfant peut facilement se repérer dans le temps et visualiser le retour du parent.

Comment agir face au manque

Il est aussi apaisant d’être entouré de photos des proches. Créez un pêlemêle ou un album de famille pour votre enfant et laissez-le-lui. Il pourra le parcourir quand le manque est trop fort. Pour les plus petits, vous pouvez également placer une photo de famille dans un cadre sur leurs tables de nuit et instaurer un rituel de « bisous de bonne nuit ».

Nous avons par ailleurs développé un compagnon de lecture pour les petits qui joue sur cet aspect affectif ; grâce à Bookinou, l’enfant peut écouter une histoire racontée par la voix d’un proche. Avant le départ ou pendant le déplacement, le parent militaire peut s’enregistrer (à la maison comme à distance) et envoyer l’audio vers le boitier de lecture, véritable outil pédagogique pour les enfants. Un moyen original de préserver le lien affectif entre parent et enfant.

Pour dédramatiser la situation, il est également amusant de faire découvrir de nouveaux pays à l’enfant selon le lieu de déploiement de l’autre parent. L’enfant sera davantage curieux s’il sait que c’est là que se trouve son Papa ou sa Maman. Ainsi, vous pouvez partager avec lui les conditions de vie, les coutumes et traditions du pays en question.

Comment garder contact avec un parent en déplacement ?

Entre les décalages horaires et les problèmes de connexion et de réseau, il n’est pas toujours facile de rester en contact régulier avec le parent absent. Le parent militaire a en effet l’inconvénient de rarement être disponible et accessible et la communication est souvent compliqué. La meilleure solution reste les cartes postales ou les lettres, plus intimes et personnelles. L’avantage de ce système (qui, ne l’oublions pas, était le seul possible à l’époque) est qu’il est matériel ; l’enfant peut les garder avec lui ou les mettre sous son oreiller pour s’endormir. Il peut aussi les relire dès qu’il en ressent le besoin.

Comment garder contact avec un parent en déplacement ?

En outre, il ne faut pas négliger le pouvoir des nouvelles technologies. Dès que cela est possible, organiser un appel téléphonique ou une session Skype pour que vos petits restent familiers avec la voix de Papa ou Maman. Vous pouvez également prendre de nombreuses photos et vidéos de la famille et les envoyer régulièrement au parent absent, pour soulager aussi le manque de son côté. L’idéal serait que ce dernier puisse faire de même, en envoyant quelques photos de lui que vous pouvez montrer aux enfants. En effet, certains parents craignent que leurs tout-petits ne les reconnaissent pas à leur retour. Faites-en sorte que ce ne soit pas le cas en favorisant la reconnaissance auditive et visuelle tout au long de l’absence.

Comment gérer la parentalité seul ?

L’absence répétée d’un parent bouleverse l’organisation et la stabilité familiale. Pour les conjoints de militaires, un nouvel équilibre est à construire. Soudain, l’autorité repose sur les épaules d’un seul parent et celui-ci peut vite se sentir dépassé. Comment gérer la parentalité quand on est seul ?

L’une des solutions souvent prises par les parents restés sur place est celle d’une aide extérieure. Engager une jeune fille ou un jeune garçon au-pair permet d’enlever un poids, surtout au niveau pratique. Les tâches ménagères sont partagées et la solitude devient moins pesante. En outre, cela vous aide également au niveau des trajets et vous permet de garder une vie active (vous pouvez sortir avec des amis, prévoir des rendez-vous, pratiquer l’activité qui vous plait, etc).

Comment gérer la parentalité seul ?

Finalement, c’est surtout une question d’adaptation et de routine à prendre. Il ne s’agit pas de devenir « le Papa et la Maman » à la fois et d’ainsi prendre la place de l’autre. L’enfant serait alors davantage troublé par le retour du parent jusqu’alors absent et vous risquez de vous surmener. Exercer votre autorité comme vous l’avez fait jusque-là, en vous assurant que le principal soit respecté.

Face à l’absence d’un parent, vos petits se responsabilisent et développent leur autonomie. Il est important d’accorder une place importante à la parole. Votre enfant a besoin de s’exprimer afin d’extérioriser ce qu’il ressent. Demandez-lui son avis, comment s’est passée sa journée, ce qu’il pense de telle ou telle chose. Votre enfant doit participer à la vie familiale afin de ne pas éprouver un vide.

Surmonter l’absence et le manque d’un parent demande beaucoup de patience et de courage, mais vous savez désormais comment faciliter le processus du départ et le manque qu’il créé. Afin d’aider les enfants à comprendre et mieux vivre le déploiement, nous vous conseillons Encré dans mon cœur de Hary Géraldine, aux Editions P’tits Baluchons, qui explique en images le départ professionnel d’un parent. Pour les questions administratives, la Direction des ressources humaines de l’armée de terre a mis en ligne un guide « Parent militaire : comment gérer l’absence dans la famille ? » qui peut également vous être utile.

Bon courage à vous !

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts