Comment enseigner la compréhension de texte en lecture ?

La compréhension de texte en lecture

Savoir lire, c’est bien. Comprendre et interpréter ce qu’on lit, c’est mieux. Au CP, lorsque l’enfant apprend à lire, il se concentre tout d’abord sur le décryptage des lettres et des syllabes. Si bien qu’il manque de recul pour comprendre le sens du texte. La compréhension s’enseigne au cycle 2, lorsque l’enfant maîtrise de mieux en mieux la lecture. Voici quelques exercices et astuces pour améliorer la compréhension d’un texte par l’enfant, à mettre en place à l’école ou à la maison.

Qu’est-ce que la compréhension de texte ?

La compréhension de texte est l’une des compétences que l’on demande à l’enfant de développer en primaire. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Que signifie vraiment « comprendre un texte » ? Comprendre une lecture, c’est savoir lire, repérer et décoder les informations données dans le texte. Savoir lire avec fluidité, c’est bien. Mais encore faut-il interpréter le texte ! La compréhension en lecture, c’est un peu comme l’art de « lire entre les lignes ». L’enfant doit savoir tirer des conclusions des informations qui lui sont communiquées.

La compréhension sous-entend également de voir le texte dans son ensemble. Au CP, quand l’enfant apprend à lire, il commence par déchiffrer des mots, puis des groupes de mots et des phrases. Lorsqu’il maîtrise la lecture, il doit être en mesure de prendre du recul et de comprendre que ces mots, ces phrases et ces paragraphes constituent un seul et même texte et forment un ensemble cohérent.

Compréhension en lecture : qu’est-ce que les inférences ?

Les inférences sont essentielles en lecture. Pour comprendre pleinement un texte, il est important de savoir lire entre les lignes et faire le lien entre les différentes informations données. D’une certaine manière, l’enseignant doit apprendre aux enfants à devenir de vrais petits Sherlock Holmes et à maîtriser l’art de la déduction. En lecture, on parle alors d’inférence.

L’inférence est une opération de déduction. A partir d’indices délivrés dans le texte, l’enfant apprend à faire de la déduction et à transformer ces indices en information explicite. Il s’agit donc d’interpréter des données pour obtenir un fait qui n’est pas évoqué de façon claire dans le texte. Lorsque l’enfant sait inférer, il est en mesure de comprendre tout texte adapté à son âge et de devenir un lecteur actif.

Comment enseigner la compréhension de texte ?

Enseigner la compréhension de texte se fait à l’aide de plusieurs stratégies. Stratégie d’organisation des connaissances, d’enrichissement des contenus, de traitement et de contrôle. L’enseignant doit les mettre en place petit à petit pour apprendre à l’enfant à inférer. Mais attention, la compréhension de texte n’est réellement possible que quand l’enfant maîtrise la lecture !

Ainsi, la stratégie d’enrichissement consiste à analyser le vocabulaire du texte afin d’en déterminer la ou les thématiques centrales. Ce point permet également d’enrichir le vocabulaire de l’enfant et d’expliciter les mots incompris, qui peuvent nuire à la compréhension du texte.

La stratégie d’organisation des connaissances consiste quant à elle à repérer la structure de l’histoire. Autrement dit, la trame narrative du récit. Présentation des personnages et du cadre de l’histoire, situation initiale, élément perturbateur, quête et péripéties, dénouement, situation finale… Comprendre la trame du récit permet à l’enfant de savoir résumer le texte facilement, en respectant l’ordre chronologique et en utilisant les bons connecteurs logiques.

La stratégie de traitement des informations permet à l’enfant de s’autoquestionner. En classe, il doit répondre à plusieurs questions autour du texte qui permettent de mettre en lumière les éléments majeurs et mineurs de l’histoire.

Enfin, la stratégie de contrôle demande à l’enfant d’adopter une attitude active au cours de la lecture. L’enseignant incite l’élève à penser à voix haute et à tenter de résoudre des problèmes par lui-même ou en en discutant avec ses camarades de classe. Il comprend ainsi que l’écrit n’est parfois pas soumis à une seule interprétation et que celle-ci peut être subjective.

Exercices pour mieux comprendre sa lecture

Pour aider l’enfant à mieux comprendre sa lecture, l’enseignant ou le parent peut mettre en place plusieurs exercices. Ces derniers s’inscrivent à différents moments de la lecture : avant de lire le texte, pendant la lecture et après avoir lu le texte. Ils permettent d’impliquer pleinement l’enfant.

Avant de lire un texte, invitez l’enfant à prendre connaissance du titre, du résumé ou du sommaire. Demandez-lui ce qu’il pense de ces informations et s’il peut deviner de quel sujet traitera le texte. Pendant la lecture, n’hésitez pas à demander à l’enfant de paraphraser le paragraphe ou la partie qu’il vient de lire. Demandez-lui de formuler à voix haute les questions qu’il se pose sur la suite de l’histoire.

Après la lecture, c’est le moment de tester et développer la compréhension du texte. Invitez l’enfant à synthétiser l’information, à l’organiser et à la comparer. Il peut également critiquer sa lecture : qu’en a-t-il pensé ? Un temps de débat et d’argumentation, ouvert à la discussion, est le bienvenu en classe ou à la maison avec les parents.

Pour enseigner la compréhension d’une lecture en classe, l’enseignant doit mettre en place des activités fondées sur l’étude du vocabulaire et du lexique. Les élèves en difficulté doivent également être accompagnés. L’enseignant peut par exemple mettre à leur disposition un résumé intermédiaire, plus détaillé. Il est aussi important d’alterner les questions littérales et les questions qui demandent à l’enfant des inférences.

Pour qu’une lecture soit réussie et comprise, invitez toujours l’enfant à s’intéresser de près aux relations causales. Travaillez également la représentation mentale. Un enfant qui a compris un texte est en mesure de fabriquer une représentation mentale de l’histoire. Cela lui permet de prévoir plus facilement la suite, de s’identifier aux personnages et de mieux contrôler les degrés de compréhension de sa lecture.

La compréhension de texte est essentielle pour interpréter ce qui est lu et pour lire des textes de plus en plus complexes. Ce n’est pas pour rien que la compréhension est évaluée de la primaire jusqu’au lycée, et même lors des études supérieures. Adoptée par les écoles maternelles et primaires, notre conteuse d’histoires Bookinou est utilisée par certains enseignants lors d’exercices liés à la compréhension. Les enfants écoutent l’histoire audio puis doivent répondre à des question littérales et d’inférence sur le récit entendu. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez Bookinou dans les écoles !

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts