Comment expliquer le succès fou de La Reine des Neiges ?

comment expliquer le succès de La Reine des Neiges ?
Comment expliquer le succès de La Reine des Neiges ? Six ans après sa sortie, ce dessin animé ne quitte pas les esprits et reste le plus plébiscité chez les enfants, notamment les petites filles. Produits dérivés, spectacles et représentations, jeux et vêtements : Elsa et Anna ont su charmer le public et s’imposer dans les cœurs. Quelles sont les raisons de cet incroyable phénomène Disney ?

La magie de Noël

En 2013, La Reine des Neiges réalisait 1 milliard et 72 millions d’entrées au cinéma. Grâce à une promotion bien menée (portraits de personnages, teasers et trailers, campagnes de publicité qui exploitent les cultures et tendances des différentes zones géographiques), les familles se sont ruées en salle et le bouche-à-oreille a fait le reste.

Ce triomphe n’est pas anodin ; extrêmement bien pensé, la sortie hivernale de La Reine des Neiges a évidemment participé à son succès. Alors que la majorité des films d’animations sortent au printemps ou en été, le nouveau Disney avait peu de concurrence. Et cette date de programmation était pertinente ; quoi de mieux que de raviver l’esprit de Noël avec un dessin animé qui se déroule entre montagnes et glace ?

Très vite, La Reine des Neiges est devenu le film de Noël de 2013 et les studios Disney continuent de surfer sur cette vague magique de froid. En effet, chaque hiver, les parcs Disneyland revêt les couleurs du dessin animé et le fameux château prend des airs de celui d’Elsa. Costumes, parades, feux d’artifice et rencontres avec les personnages ; le mois de décembre reste celui de La Reine des Neiges.

La Reine des Neiges : la magie de Noël

Une aventure en musique

Disney, aventure en musique
Si La Reine des Neiges a conquis tant de personnes, toutes générations confondues, c’est parce qu’il a su répondre à une certaine nostalgie du public. En effet, alors qu’ils étaient très tendances durant l’âge d’or de Disney, les films musicaux sont peu à peu tombés en désuétude à l’aube des années 2000, avec l’essor des œuvres Pixar et Dreamworks. Cet univers chantant propre à Disney avait manqué et c’est avec joie que le public a retrouvé chansons et mélodies entraînantes.

La Reine des Neiges a frappé fort : la chanson Let It Go, Libérée Délivrée en français, est tellement entêtante qu’elle est devenue tout aussi – voire plus – célèbre que l’histoire même. Interprétée dans plus de 25 langues, la performance de Idina Menzel enchante les petits, qui la reprennent sans cesse à tue-tête.

La bande-son du film a par ailleurs été écoutée des millions de fois sur Youtube et est devenue un classique des karaokés, pour petits comme pour grands.

Une modernisation des codes traditionnels

L’ingéniosité de La Reine des Neiges est de revenir aux sources tout en s’adaptant à son époque et son public. Les réalisateurs l’ont bien compris : le but était de soulager la nostalgie des spectateurs et de répondre à leur horizon d’attente. Après le succès de Raiponce, il était évident d’exploiter à nouveau les nouvelles techniques d’animation en images de synthèse. Le rendu du film est donc frappant de réalisme et de décors à couper le souffle.

Plus que la forme, le fond a également été revisité. La grande particularité de La Reine des Neiges est de ne pas mettre en scène de véritable méchant, ni de monstre. Les vilains de cette histoire ne sont finalement qu’un prince et ses gardes, aux apparences trompeuses. Pas de grande bataille mais une immense déception pour Anna. Disney donne un nouveau souffle à ses scénarios habituels ; désormais moins manichéens, les héros et héroïnes poursuivent des quêtes personnelles, et d’autant plus universelles.

Personnages de La Reine des Neiges

Enfin, l’une des combinaisons gagnantes est le duo comique de personnages secondaires. Beaucoup de personnes ont comparé le succès de La Reine des Neiges à celui du Roi Lion. Parmi les ressemblances qui lient ces deux réussites, nous pouvons citer l’incroyable paire de trublions Timon et Pumba et celle de Sven (le renne) et Olaf. Les studios Disney ne se départ pas de ce code traditionnel et ils ont raison ; l’enthousiasme qu’ont suscité Pascal le caméléon et Maximus le cheval dans Raiponce prouve bien que la stratégie fonctionne à tous les coups.

Elsa et Anna ont également plus de profondeur que les princesses Disney des classiques. Ingénieuses, téméraires et audacieuses, elles n’apparaissent plus comme des héroïnes fragiles en détresse. Disney sait donc grandir avec son temps et la mentalité de la population. En outre, les studios ont adroitement emprunté des éléments de films de superhéros, qui font fureur depuis deux décennies : les pouvoirs d’Elsa rappellent les dons des héros à capes de Marvel et DC. De quoi impressionner les petits et faire de ce personnage féminin une icône à part entière.

Duo comique, Sven et Olaf

Les bons messages au bon public

Ces dernières années, Disney favorise le retour au conte traditionnel. Personnages emblématiques,lieux enchantés, obstacle à surmonter et morale de fin ; tous les éléments sont réunis pour faire des films d’animations Disney plus que de simples divertissements.

Avec La Reine des Neiges, Disney surprend le public en corrigeant l’une de ses plus grandes problématiques : l’amour au premier regard. Alors qu’Anna tombe amoureuse de Hans, elle apprend à ses dépens que le premier amour n’est pas forcément le bon et qu’il ne se décline pas forcément sous les traits d’un prince. Les studios Disney modernisent donc leur mythe du Prince Charmant, qui leur collait à la peau comme une mauvaise étiquette, et ça fait du bien au moral ! Les enfants comprennent ainsi que même les héroïnes de leurs dessins animés favoris subissent des désillusions amoureuses. Et cela fait une bonne piqure de rappel pour les plus grands !

Déguisement princesse Elsa

Si le scénario est si touchant, c’est également parce qu’il met à l’honneur les liens familiaux et l’amour fraternel, qui triomphe sur tout le reste. Ce genre de chute transmet de bonnes valeurs familiales aux petits et Disney l’exploite de plus en plus souvent. Le film Maléfique était aussi l’occasion de célébrer l’amour de la famille, et notamment celui maternelle.

Enfn, La Reine des Neiges, c’est avant tout une quête de liberté et d’indépendance. Elsa a honte de ses pouvoirs, qu’elle considère comme un véritable handicape. Quand, enfin, elle les assume, elle comprend leur beauté et leur force. Une thématique à laquelle beaucoup d’enfants peuvent s’identifier. Disney prône ici la confiance en soi et la tolérance ; deux beaux messages à véhiculer sans modération.

Le succès La Reine des Neiges est donc le résultat de plusieurs ficelles promotionnelles, artistiques, cinématographiques et sociologiques. Ce phénomène, qui peut parfois être agaçant pour les oreilles, mérite toutefois son palmarès de nominations et de prix. Un beau dessin animé à regarder en famille un soir d’hiver !

L'équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts