Comment développer l'imagination de mon enfant ?

Les enfants sont de curieux petits êtres. De 2 ans et demi à 6 ans, parfois même encore plus longtemps, ils s’émerveillent de tout et observent avec un intérêt pimpant le monde qui les entoure. Si cette attention singulière leur est naturelle, il est toutefois nécessaire de l’encourager. Ainsi, il est conseillé aux parents de veiller au bon développement de leur imagination.

Pourquoi développer l’imagination de vos enfants ?

L’imagination de vos enfants est particulièrement active ; plus elle est cultivée, plus elle sera décisive pour la suite. Hugo a écrit « La raison, c'est l'intelligence en exercice ; l'imagination c'est l'intelligence en érection. », et nous sommes d’accord avec notre ami Victor. Nous faisons rarement preuve d’imagination sans faire preuve d’intelligence. L’imagination est engendrée par les cinq sens : le toucher, le goût, l’odorat, la vue et l’ouïe. Tant de capacités que les enfants ne cessent de découvrir en grandissant, afin de se familiariser avec leur environnement. Un enfant à l’imaginaire accru est un enfant qui est à l’aise avec les différents éléments qui l’entourent.

En outre, l’imagination préconise la créativité. L’enfant est alors apte, non seulement à imaginer, mais à créer. Il est connu que ceux à l’imagination débordante ont tendance à illustrer très tôt une fibre artistique et un esprit inventif. Par ailleurs, cette réflexion créative attise la personnalité de l’enfant, qui parvient alors à se distinguer de ses camarades. L’enfant, en s’imaginant son propre univers, exacerbe son caractère personnel ; il trouve petit à petit sa place.

Enfin, l’imagination a un effet thérapeutique ; c’est comme une bonne médecine. L’enfant répond à ses problèmes en en inventant les réponses. Si ce processus semble facile, il est toutefois nécessaire. En effet, c’est ainsi que les petits surmontent les obstacles qu’ils rencontrent. Ils ont peur du noir ? Ils imaginent une bonne fée qui les défendent quand ils dorment paisiblement. L’imagination apaise les angoisses de vos enfants et la développer davantage leur donne un bon moyen d’auto-défense contre les petits tracas du quotidien.

Comment développer l’imagination de vos enfants ?

Beaucoup de parents souhaitent stimuler l’imagination de leurs enfants, et à juste titre ! Toutefois, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y pendre. Comment inciter la créativité de son enfant sans le forcer, l’ennuyer ou le brusquer ? Comment les faire travailler leur esprit sans en avoir l’air ? Quelles sont les conditions idéales au développement de leur imagination ?

L’environnement social

S’il est vrai qu’une imagination acérée prône une vie sociale riche, nous pouvons dire pareil de l’inverse. L’enfant doit évoluer dans un environnement propice à son bon développement. Etre bien entouré a bien évidemment son importance ; le cercle social de l’enfant ne doit pas se limiter seulement à Maman et Papa, mais doit également inclure d’autres de son âge. Ainsi, votre enfant connaîtra le pouvoir de l’entraide et d’une imagination décuplée par autant de petites têtes qui l’accompagnent : rien de mieux pour garantir l’amusement.

En outre, son aire de jeux ne doit pas se restreindre à sa chambre. Organiser des sorties extérieures, telles que des balades en campagne, des cueillettes en forêt ou encore des moments détente près de plans d’eau, permet à l’enfant de découvrir des paysages différents qui serviront de scènes à son imaginaire. Les grands espaces sont toujours idéals ; l’enfant peut s’amuser à sa guise et se dépenser comme il le souhaite. Si ce n’est pas le cas dans les galeries de musée, il ne faut néanmoins pas ignorer le pouvoir d’une sortie culturelle. N’oubliez pas, l’enfant est curieux et a une mémoire très active : il peut s’inspirer des tableaux et statues qu’il voit, enrichir ses propres histoires des mythologies que les œuvres représentent.

Enfin, il est important que les semaines de vos enfants soient rythmées par une activité qui leur tienne à cœur. Equitation, football, danse, sports de combat, cours de piano… Beaucoup de jeunes n’ont aucune passion et cela apparait parfois comme un manque. A la question, « Qu’est-ce que tu aimes vraiment faire ? », certains enfants restent muets, ne sachant pas vraiment quoi répondre. Avoir un hobby auquel ils s’adonnent régulièrement participent à l’épanouissement des enfants (attention toutefois à ne pas leur imposer vos propres préférences). Ils ont alors assez d’imagination et d’ambition juvénile pour répondre à une autre question : « Que voudrais-tu faire plus tard ? ».

Jouer pour imaginer et vice versa

Les enfants jouent. Oui, mais comment jouent-ils ? Il faut l’avouer, les cours de récréations sont moins animées qu’autrefois et les écoles un peu moins bruyantes. A l’heure des distractions passives, tels que la télévision, les tablettes et les portables, les enfants font souvent la grimace quand ils sont dépourvus d’écran. Cette triste vérité se constate de plus en plus et il est important de savoir la prévenir, ou y remédier. Moins de temps avec les pixels ; plus avec leurs jouets et leur imagination !

Il faut savoir que le jeu comprend plusieurs types. Roger Caillois distinguait quatre catégories : l’Agôn (compétition), l’Alea (chance), l’Ilinx (vertige) et le Mimicry (simulacre). Les deux dernières s’inscrivent sous le nom barbare de Paidia, c’est-à-dire « les jeux sans règles ». Mais assez de théorie ; vous comprenez aisément quels types de jeu intéressent le plus vos enfants. Les enfants s’inventent des jeux de rôles : leur imagination ne leur donne aucune limite. Ainsi, vous les voyez jouer à la dinette, à la guerre, à papa/maman, etc… C’est simple, les enfants adorent reproduire ce qu’ils voient mais ne peuvent atteindre (être adulte, un monde fantastique, voler, etc…). C’est pourquoi il est souvent dit que l’ennui est l’ami de l’imagination : laissez votre enfant seul, sans divertissement numérique, et leur esprit fera le reste. Qu’ils fassent parler leurs Playmobils ou leurs Barbies, ou bien qu’ils courent de partout en portant une cape imaginaire, leur imagination est en ébullition. Les enfants ne sont jamais davantage eux-mêmes que quand ils s’amusent à être un autre.

Création : Travaux manuels

Les enfants aiment s’occuper les mains. Ils touchent à tout, et souvent à n’importe quoi. Il faut donc les divertir intelligemment. Les travaux manuels sont la solution idéale : s’amuser tout en apprenant à rester concentrer. Vous pouvez donc stimuler l’esprit créatif et logique de vos enfants grâce à des activités basiques mais néanmoins ludiques, qui nécessitent peu de préparation : le dessin, la peinture, la pâte-à-modeler, ou encore les jeux de construction (Lego ou Kapla), etc… Le gros avantage de ces loisirs pratiques est la fierté que les enfants connaîtront face aux résultats. « Regarde Maman ! Je l’ai fait tout seul, comme un grand ! »

Il est néanmoins important de varier les supports, afin de ne pas ennuyer l’enfant. Les jeunes se lassent vite, comme en témoignent les piles de jouets qu’ils ont délaissés après quelques semaines. Il faut donc parvenir à garder leur attention. Pourquoi ne pas alterner entre activité artistique, physique et numérique ? Ainsi, ils restent motivés et concentrés, et leur créativité est stimulée de différentes manières.

Le pouvoir de la lecture

Nous ne le dirons jamais assez : lire anime l’imagination. Les enfants ont besoin de puiser leurs histoires quelque part et les livres se révèlent être de magnifiques sources d’inspiration. L’activité lecture est l’une des bases les plus importantes si vous espérez développer l’imaginaire de vos enfants. Il est donc important de donner le goût de la lecture dès le plus jeune âge. S’ils ne sont pas encore en âge de lire, prenez le temps de lui conter quelques récits, lors d’un moment de temps calme. Et si vous n’avez vraiment pas le temps, il existe différents moyens d’initier les enfants à la lecture : les CD audio, par exemple, ou bien notre compagnon de lecture, My Bookinou, disponible ici.

Il est toutefois toujours utile d’accompagner vos enfants, surtout les plus petits. Par exemple, faites-leur imaginer la suite d’une histoire que vous n’avez volontairement pas achevée. Jouez le jeu, participez à l’euphorie avec laquelle ils aborderont une histoire qui les passionne. L’une des astuces efficaces est la méthode du « Et si ? » : amenez l’enfant à se poser des questions hypothétiques, encouragez-le à imaginer différentes trames d’une histoire. Il s’agit d’un très bon exercice de l’esprit et une excellente manière de développer leur imagination.

Vous savez désormais ce qu’il vous faut faire pour développer l’imagination de vos enfants. Si vous suivez ces différentes méthodes, votre enfant pourra s’épanouir et laisser libre cours à sa créativité. Sa curiosité ainsi comblée, il sera propice à partager encore davantage avec vous et à découvrir plein de nouvelles choses à vos côtés.

 

L'équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts