La pédagogie Montessori en maternelle

La pédagogie Montessori en maternelle
La tendance Montessori ne cesse de se développer dans les écoles privées et de plus en plus de parents n’hésitent pas à y inscrire leurs enfants. Plus qu’une éducation, la pédagogie Montessori transmet une façon de penser, un état d’esprit et un mode de vie. Ce programme, si différent de celui établi aujourd’hui par l’Education Nationale, peut parfois paraître complexe à l’enseignant qui n’y a jamais été formé. Comment appliquer la pédagogie Montessori à l’école maternelle ?

La pédagogie Montessori à l’école publique ?

De plus en plus de crèches et d’écoles Montessori voient le jour, jusqu’alors exclusivement privées et coûteuses. Toutefois, beaucoup d’enseignants publics souhaitent initier leurs élèves à ces méthodes d’éducation. La pratique de la pédagogie Montessori à l’école publique se fait souvent en surface car elle rencontre plusieurs obstacles.

Tout d’abord, il est parfois compliqué d’allier programme officiel et programme montessorien, qui sont en certains points incompatibles. Alors qu’à l’école traditionnelle, les enseignants sont détenteurs de savoir et que les enfants en sont demandeurs, la pratique montessorienne veut que l’éducateur observe plus qu’il n’apprend. En effet, Maria Montessori prônait la mise en retrait de l’enseignant, qui regarde l’enfant faire, d’un œil bienveillant et encourageant. L’autonomie de l’enfant est le principal vecteur qui oppose les deux systèmes éducatifs ; d’un côté, la participation active du petit, de l’autre, sa présence passive et soumise à des consignes.

Ensuite, le coût que nécessite le système montessorien est l’une des principales raisons de son exclusivité et du caractère d’élite qu’on lui donne aujourd’hui. En effet, le budget est considérable ; l’équipement et l’aménagement des classes ainsi que les formations des enseignants demandent plusieurs milliers d’euros, que les mairies n’ont pas à disposition. En 2015, l’Association Public Montessori (lien) a vu le jour dans le but de récolter assez d’argent pour offrir à certaines écoles publiques le matériel nécessaire.

La pédagogie Montessori à l'école publique ?
Il ne faut néanmoins pas désespérer. Si vous enseignez dans une crèche ou une école traditionnelle mais que vous souhaitez donner une approche montessorienne à votre manière de faire, cela n’est pas impossible. Comme nous l’avons vu, la pédagogie Montessori est avant tout une philosophie, avec des valeurs que vous pouvez appliquer et transmettre aux enfants.

Les principes fondamentaux de l’éducation Montessori

La devise de Maria Montessori était « Aide-moi à faire tout seul » et cette petite phrase résume toute sa pensée. En effet, le but premier de cette pédagogue était de favoriser et d’encourager l’autonomie et la confiance en soi de l’enfant. Pour ce faire, il vous faut respecter les deux axes principaux de cette pédagogie alternative :

  •  Le libre choix : L’enfant est libre de choisir ce qu’il souhaite faire, où le faire et combien de temps le faire. Selon Maria Montessori et d’autres pédagogues, tels que Philippe Meirieu, l’enfant doit manifester son envie d’apprendre. Grâce à cette discipline active, il ne perçoit plus l’apprentissage comme un travail et un effort, mais comme un plaisir qui répond au désir de savoir. Faites confiance à la curiosité de l’enfant et ne lui imposez pas les activités qu’il n’a manifestement pas envie de faire.
  • La personnalisation des apprentissages : Chaque enfant avance à son rythme et vous devez respecter les différences de développement entre vos élèves. L’école traditionnelle est souvent contestée pour la généralisation des niveaux ; si vous enseignez dans un tel système scolaire, vous pouvez contourner cette difficulté en apportant un soutien personnalisé aux enfants. Prenez plus de temps avec celui qui en a besoin et donner plus de responsabilité à celui qui le demande. Et évitez les comparaisons entre eux ! Il est essentiel de composer avec le potentiel de chaque enfant.

Aménagement montessorien de la classe

Aménagement montessorien de la classe

Il est évident que si vous travaillez dans une école publique, l’aménagement et l’équipement de la classe ne dépendent pas de vous mais de vos supérieurs, du budget dédié à cet effet et de l’espace disponible. Néanmoins, si vous avez la possibilité de repenser la salle de classe, voici quelques points à ne pas négliger :

  • Libérer un maximum d’espace afin que l’environnement soit adéquat à l’autonomie et à la liberté de mouvements des enfants.
  • Penser à l’échelle de l’enfant pour que tout lui soit accessible. Les étagères doivent être basses et ouvertes et le matériel léger et ordonné.
  • Donner aux enfants la possibilité de ranger derrière eux grâce à des casiers de rangements à disposition, ainsi qu’un « coin ménage », muni d’éponges, de chiffons, d’un petit balai et d’une pelle. La seule véritable obligation à transmettre à l’enfant est celle de laisser l’espace d’activité propre. Cela permet en outre de répondre au besoin d’ordre et de stabilité des petits.
  • Aménager une bibliothèque harmonieuse et un coin lecture agréable afin d’inviter les enfants à se familiariser avec les livres adaptés à leur âge.

Quel matériel pédagogique utiliser ?

De même que le vocabulaire montessorien préfère « ambiance » à « classe », il est préférable de parler d’« activités » plutôt que de « jeux » ou de « jouets ». En effet, il ne s’agit pas de jouer mais d’apprendre en s’amusant. Dans l’idéal, chaque activité est unique et disponible pour un seul élève ou un petit groupe d’élèves. Cela évite la facilité du processus d’imitation et l’inattention et permet en outre aux enfants de se diriger vers d’autres activités quand celle à laquelle ils sont familiers est déjà occupée.

Le matériel à disposition des enfants doit être progressif et autocorrectif ; l’enfant évolue de l’abstrait au concret et du simple au complexe tout en étant capable de comprendre et réparer ses erreurs seul. Margaux Madelaine, étudiante à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education d’Angers en 2014-2015, a réalisé un mémoire de recherche à ce sujet, « La Pédagogie Montessori à L’Ecole de la République ». Elle différencie différents types de matériels :

Quel matériel pédagogique Montessori utiliser ?
  • Le matériel de vie pratique : L’enfant apprend les gestes du quotidien, comme faire des nœuds, lacer ses chaussures, boutonner et déboutonner ses vêtements, remplir et vider des récipients selon l’activité des versées, etc. Cela permet de développer la motricité fine des petits.
  • Le matériel de vie sensoriel : L’enfant développe ses capacités cognitives et de discernement. Il se familiarise tout d’abord avec la taille, les couleurs, les formes puis avec le poids, la température et le volume.
  • Le matériel d’apprentissage intellectuel : L’enfant se prépare à lire, écrire et compter. Il appréhende les mathématiques, la lecture, l’écriture, la logique, etc.
  • Le matériel culturel : L’enfant découvre de nouveaux éléments du monde qui l’entoure, dans des champs comme la botanique, la géographie ou la zoologie.

Tout ce matériel est évidemment très cher et il vous faudra vous passer de certains. Toutefois, quelques-uns sont simples à fabriquer soi-même et certaines activités peuvent être réalisées sans matériel particulier. Parmi les animations primordiales, vous pouvez confectionner des boîtes à odeur, des bouliers, des palettes de couleurs ou encore des cartes de matières différentes (douce, rugueuse, cotonneuse, etc). Pour avoir davantage d’idées d’activités à faire en classe, nous vous conseillons l’ouvrage La Pédagogie Montessori en maternelle de Marguerite Morin, publié chez ESF éditeur.

La mise en pratique de la pédagogie Montessori

Quelles sont les petits trucs et astuces que vous pouvez adopter afin d’avoir une approche montessorienne avec votre classe de maternelle ? Enseignants ou atsems, vous souhaitez organiser des activités et une ambiance Montessori avec les élèves mais vous ne savez pas comment vous orienter ? Voici quelques notions essentielles à assimiler :

  • Privilégier les temps individuels sur les temps collectifs : La pédagogie Montessori amène l’enfant à être autonome, c’est-à-dire à savoir s’occuper seul. Les activités individuelles sont donc requises pour habituer l’enfant à cette nouvelle indépendance.
  • Guider l’enfant sans l’assister : Comme nous l’avons dit, l’éducateur doit être en retrait, tout en restant disponible pour l’enfant.
  • Individualiser l’accueil des enfants : Chaque matin, il est important de personnaliser l’accueil de chaque petit dans la classe, grâce à un petit mot personnel.
  • Se montrer à l’écoute et toujours être souriant : Vous devez exercer votre autorité dans le calme et la bienveillance, en adoptant une attitude positive et attentionnée.
  • Noter mentalement les progrès de chaque enfant : Certains parents sont parfois réfractaires face à la pédagogie Montessori. Tenez compte de l’évolution de leur enfant afin de leur en faire part.
  • Présenter les activités grâce à des gestes lents et précis : L’éducateur doit présenter une activité en en montrant l’usage à l’enfant. Peu de paroles sont nécessaires ; les explications doivent toujours être brèves et distinctes.

Les problématiques de la pédagogie Montessori

Les problématiques de la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori, comme tout concept, connait ses limites et ses incohérences. Face à une telle éducation, il est légitime que vous vous posiez quelques questions. Jusqu’où l’enfant peut-il agir seul ? Quand dois-je intervenir ? Comment exercer mon autorité dans la bienveillance ? Qu’advient-il quand la décision du petit le mène à une situation dangereuse, où il risque de se faire mal ?

Le libre choix de l’enfant peut être problématique et le danger principal de la pédagogie Montessori est d’en faire une lecture au premier degré. Evidemment, quand l’enfant court un risque à la suite de son initiative, il n’est pas question pour vous de rester observateur. Dans ce cas, votre intervention est inévitable. Dissuadez l’enfant de continuer ce qu’il s’apprête à faire en lui expliquant pourquoi cela est une mauvaise idée.

En outre, le système éducatif montessorien cultive les différentes périodes sensibles de l’enfant (celles du mouvement, du langage, du comportement social, etc.), durant lesquelles ce dernier bénéficie de l’« esprit absorbant ». Si les activités individuelles sont propices au développement de l’autonomie des petits, on peut toutefois leur reprocher leur aspect solitaire, qui empêche l’enfant de vraiment connaître la cohésion de groupe, la répartition des rôles et le respect des idées des autres.

Par ailleurs, les écoles Montessori favorisent le silence, ou la parole silencieuse. Les enfants doivent chuchoter lorsqu’ils souhaitent communiquer. Si cette tradition instaure un environnement calme, elle peut toutefois s’avérer contestable quant au développement du langage des enfants, qui ne pratiquent donc pas beaucoup la langue en classe. Pour y remédier, vous pouvez organiser des temps de débats ou de lecture à voix haute afin que les enfants participent oralement plusieurs fois dans la journée.

Enfin, Maria Montessori mettait l’accent sur les activités pratiques, sensorielles et intellectuelles mais laissait peu de place à l’aspect artistique. Plusieurs enseignants déplorent ce manque et ont donc ajouter aux programmes des travaux manuels, tels que la peinture, la sculpture ou les origamis.

Vous en savez désormais davantage sur la pédagogie Montessori et comment l’appliquer à l’école, en maternelle. L’essentiel est de respecter les points fondamentaux de cette méthode d’éducation, mais il ne faut pas oublier que sa pratique n’est pas figée et que vous pouvez la faire évoluer, l’altérer et la parfaire selon vos ambitions, vos moyens et le contexte. Bonne chance à vous !

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts