Comment apprendre une langue étrangère à son enfant ?

Comment apprendre une langue étrangère à son enfant ?
Aujourd’hui, maîtriser une seconde langue est devenue essentiel. Dans le cadre professionnel comme lors de situations personnelles, savoir communiquer avec des personnes étrangères, notamment en anglais, est un atout majeur. De plus en plus de parents souhaitent donc apprendre une langue étrangère à leurs enfants dès leur plus jeune âge, dans l’espoir qu’ils deviennent bilingues. Comment s’y prendre ? Comment apprendre une nouvelle langue à son enfant ?

Pourquoi apprendre une langue étrangère à son enfant ?

Les raisons pour apprendre une seconde langue à son enfant sont nombreuses : famille à l’étranger, parents immigrants, famille bilingue, question de culture ou par ambition, etc. Evidemment, selon celles-ci, il est plus ou moins évident d’enseigner une langue étrangère à son petit.

Si la famille est bilingue, alors l’affaire est plus aisée : les parents peuvent chacun parler une langue spécifique à l’enfant, et ce dès sa naissance. Ainsi, ce dernier développe les deux langages avec facilité puisqu’il y sera constamment immergé. Toutefois, si les parents sont uniquement francophones, alors il faut se montrer plus ingénieux et avoir des attentes crédibles. Si vous n’êtes pas vous-même bilingue, il ne faut pas espérer que votre enfant le devienne en quelques années. Vous pouvez néanmoins l’initier à une nouvelle langue en lui apprenant quotidiennement du vocabulaire. Il s’agit de bonnes prémices à l’apprentissage d’une langue.

Pourquoi apprendre une langue étrangère à son enfant ?

Peu importe la raison, cela reste une bonne initiative ! Vous offrez ainsi à votre enfant des bagages considérables pour une réussite scolaire, sociale et professionnelle. En outre, apprendre plusieurs langues à son enfant favorise sa capacité de concentration et sa mémoire. Vous l’aidez ainsi à développer ses fonctions cognitives et favoriser sa créativité.

Y-a-t-il un âge pour apprendre une seconde langue à son enfant ?

Beaucoup de parents redoutent que l’apprentissage d’une nouvelle langue nuise à celui de la langue principale. Pendant longtemps, enseigner deux langages à un enfant était perçu comme une entrave au développement de celui-ci. Or, de récentes études prouvent désormais que l’apprentissage simultané de deux langues n’est pas lié à de quelconques retards linguistiques ou troubles du langage. Au contraire, stimuler le langage et la mémoire de l’enfant dès sa naissance lui permet d’affuter son intelligence.

Y-a-t-il un âge pour apprendre une seconde langue à son enfant ?

En outre, les tout-petits possèdent un esprit absorbant : ils sont capables d’apprendre beaucoup de choses en très peu de temps. Finalement, leur capacité d’absorption de connaissances peut être comparée au système d’une éponge. Les parents peuvent donc profiter de cette période formatrice pour enseigner une nouvelle langue.

L’aptitude d’apprentissage est innée chez les enfants et leur facilité d’assimilation du vocabulaire facilite grandement la tâche : c’est le moment d’immerger vos petits dans un monde bilingue, voire plurilingue.

Quelles sont les conditions à un bon apprentissage ?

L’un des facteurs décisifs d’un bon apprentissage est l’environnement. Les neurosciences ont mis en lumière l’influence de l’entourage et du cadre de vie de l’enfant sur son cerveau. L’évolution des fonctions cognitives de l’enfant dépend donc de l’épigénétique.

Il est donc important de materner votre enfant : par cela, entendez prendre soin, écouter, rassurer et consoler. On parle de « filtre affectif » : plus l’ambiance familiale est chaleureuse et plus la relation est complice, plus l’enfant souhaite communiquer avec ses parents. Les tout-petits comprennent très vite que le langage est ce qui permet d’avoir des interactions sociales de qualité et permet de véhiculer des idées, des demandes et des messages. Si la bonne entente règne, ils seront alors plus enclins à apprendre une langue.

Il faut en outre noter que l’apprentissage ne s’arrête pas quand l’enfant est bilingue. Maîtriser une langue se fait grâce à une exposition constante et à long terme. Il est donc essentiel que votre enfant évolue dans un bain linguistique : durant la période préscolaire, l’enfant doit quotidiennement entendre et parler la langue étrangère. Cela passe par exemple par l’apprentissage journalier de petits mots de la vie courante. Les parents doivent en outre s’adresser souvent à l’enfant dans la seconde langue souhaitée.

Quelles sont les conditions à un bon apprentissage ?

Les astuces pour apprendre une langue étrangère à son enfant

Evidemment, l’immersion linguistique est constituée de plusieurs petites étapes qui, ensemble, favorisent l’enseignement. La règle primordiale est celle du plaisir : n’oubliez pas que l’enfant ne doit pas voir cet apprentissage comme une contrainte mais comme un jeu. Pour cela, veillez à ne pas exercer de pression sur votre enfant et à ne pas punir ses erreurs. Le plus important est de s’adapter à son rythme.

Voici quelques trucs et astuces pour vous aider à apprendre une seconde langue à votre enfant :

  • Apprendre par le jeu : Ne donnez pas un aspect académique à cet apprentissage. Variez les supports et les outils pédagogiques. Vous pouvez par exemple utiliser un jeu d’éveil et lui apprendre les couleurs, les formes ou les chiffres. Vous pouvez également avoir recours aux jeux en lignes ou aux applications mobiles dédiées à cette pratique.
  • Apprendre en chanson : C’est bien connu, la répétition favorise l’apprentissage. Les comptines pour enfants ont souvent un schéma répétitif, en plus d’une mélodie entêtante. Apprenez des comptines étrangères à votre enfant pour qu’il enrichisse son vocabulaire tout en s’amusant.
  • Regarder des dessins animés en langue étrangère : Les enfants adorent les dessins animés et, souvent, en connaissent quelques-uns par cœur. Lorsque votre petit est à l’aise avec une histoire ou des personnages, n’hésitez pas à diffuser la version en langue étrangère. Pour les plus grands qui savent déjà lire, vous pouvez les emmener au cinéma, voir un film en version originale sous-titrée
  • Engager une baby-sitter, une nounou ou une personne au-pair étrangère : Les échanges avec des personnes natifs sont idéales pour confronter un enfant à une langue et décupler ses efforts de communication. N’hésitez donc pas à engager une aide extérieure étrangère afin que vos enfants soient au contact quotidien de la langue. 
  • Suivre des cours particuliers ou des ateliers d’éveil aux langues : Renseignez-vous sur les différents services et activités proposés par votre ville afin d’organiser des sorties culturelles et linguistiques qui complèteront l’apprentissage de votre enfant. Vous passez ainsi un bon moment ludique en famille.

Un apprentissage à la fois linguistique et culturel

Un apprentissage à la fois linguistique et culturel

Afin de renforcer l’apprentissage d’une nouvelle langue mais aussi de captiver l’attention de l’enfant, il est important de l’initier à la culture du pays concerné. Vous pouvez lui raconter de petites anecdotes, lui expliquer certaines coutumes et avoir une approche géographique. Il faut savoir rendre toutes ces informations intéressantes : pourquoi ne pas célébrer les fêtes nationales ? cuisiner les spécialités culinaires ? adopter certaines habitudes culturelles ?

L’idéal serait même d’organiser un voyage à l’étranger, afin de constater et voir de plus près tout ce que vous apprenez ensemble. Ainsi, l’enfant aura l’occasion de pratiquer ses connaissances et sera plongé dans un environnement qui pratique sa seconde langue à 100%. Lorsque votre enfant à 5 ou 6 ans, prévoyez si possible un beau voyage au-delà des frontières. Et, il faut l’avouer, cela fait de magnifiques souvenirs !

Faut-il s’inquiéter des confusions entre deux langues ?

Lorsqu’un enfant apprend deux langues simultanément, il lui arrive souvent de les confondre. Alors qu’il parle une langue, il est possible qu’il utilise un mot dans l’autre. Il peut avoir recours à du vocabulaire de la LV1 quand il ne connaît pas celui de la LV2. Pas de panique ! Cela est normal : il s’agit d’une gymnastique intellectuelle également présente chez certains adultes bilingues.

Il est aussi courant que l’enfant ne sache pas quand utiliser chaque langue. Ainsi, il peut s’exprimer dans sa seconde langue alors qu’il est dans une école francophone. Cela n’est pas un problème : à partir de quatre ans, l’enfant saura utiliser chaque langue à bon escient et identifier les situations.

Enfin, si la famille est bilingue, il ne faut pas s’inquiéter que l’enfant pratique une langue mieux qu’une autre. Il ne sert à rien d’être exigeant : l’enfant développe une langue en fonction de ses facilités, de son environnement et de son usage. Souvent, malgré l’équilibre de l’apprentissage donné par les parents, il existe une langue principale et une langue minoritaire. Ne reprochez pas ces différences à l’enfant : cela risquerait de le braquer entièrement contre une des langues.

Faut-il s'inquiéter des confusions entre deux langues ?

Vous savez désormais comment initier votre enfant aux langues étrangères. Ces petits conseils favoriseront sans doute l’apprentissage linguistique des petits mais n’oubliez pas que votre patience, votre bienveillance et votre écoute restent les meilleurs alliés pour un enseignement réussi.

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts