Les risques des écrans pour les enfants : les troubles du sommeil

Les risques des écrans pour les enfants : les troubles du sommeil
L’ère numérique a certes de nombreux avantages mais présente également des risques pour la santé et le bon développement des enfants. On compte en moyenne 5,5 écrans par foyer ; un chiffre qui augmente au fil du progrès technologique et de l’essor des objets connectés. Commet protéger notre petit de cette surexposition aux écrans et quels en sont les effets sur leur sommeil ?

Remédier à la surexposition aux écrans des tout-petits

Force est de constater que de plus en plus de tout-petits, de moins de trois ans, ont souvent entre les mains une tablette ou le portable de leurs parents. Ce contact précoce avec les nouvelles technologies instaure de mauvaises habitudes et créent une dépendance difficile à soigner. L’Académie Américaine de Pédiatrie (AAP) a par ailleurs constaté que si les enfants de moins de huit ans délaissent peu à peu la télévision, c’est pour se tourner vers d’autres supports numériques tels que les jeux vidéo, les consoles, les tablettes et les portables. Ils passeraient plus de 75 minutes par jour sur les écrans et c’est beaucoup trop.

En 2007, Serge Tisseron présentait la règle des 3-6-9-12 afin d’établir un programme d’éducation face aux usages des écrans. Le psychiatre déconseille formellement le contact des écrans pour les petits de moins de trois ans ; à cet âge, l’utilisation des écrans n’apporte rien à l’enfant et entraîne des troubles cognitifs. L’enfant ne doit pas avoir accès aux consoles de jeux avant ses six ans et à Internet avant ses neuf ans. Serge Tisseron précise en outre que les parents doivent accompagner l’usage d’Internet de leurs enfants jusqu’à leur entrée au collège, à 12 ans.

Remédier à la surexposition aux écrans des tout-petits
Cette règle, pensée bien avant le boom des réseaux sociaux et de la folie des écrans est un bon guide mais n’est pas suffisante. Afin de protéger vos enfants de la surexposition des écrans et des troubles du sommeil qu’elle engendre, il est nécessaire de limiter l’usage des écrans au moins 1h30 avant le coucher de l’enfant, et ce jusqu’à sa rentrée au lycée. Vous pouvez également retirer les médias électroniques (portables, tablettes, etc) de la chambre de vos enfants la nuit venue, afin de ne pas étayer leur tentation.

Pensez également aux alternatives aux écrans. Enseignez les bonnes habitudes et les bons rituels du soir aux petits ; la lecture ou l’écoute audio d’histoires est idéal pour endormir l’enfant et provoquer sans risque la période de somnolence.

Pourquoi les écrans perturbent-ils le sommeil des enfants ?

Une étude complète de l’AAP, « Children and Adolescents and Digital Media » (lien), publiée le 1er novembre dans la revue Pediatrics, retracent en détail tous les risques et les dangers de la surexposition aux écrans. Parmi la liste des méfaits, les experts évoquent les troubles du sommeil et en expliquent les raisons.

Pourquoi les écrans perturbent-t-ils le sommeil des enfants ?

Les yeux des enfants sont naturellement moins développés que ceux des adultes et sont par conséquences plus sensibles à l’usage excessif des écrans et aux dérèglements qui y sont liés. La principale cause de ces troubles est la lumière des LED des écrans ; une lumière bleue beaucoup plus nocive que celle naturelle et qui perturbe le rythme circadien, c’est-à-dire l’horloge interne du corps. Celle lumière élimine la mélatonine, l’hormone du sommeil, et retarde donc l’état de fatigue et de somnolence propice à l’endormissement.

Les écrans, véritables ennemis de l’horloge biologique de vos enfants, dérègle donc leur quotidien et leurs repères. Comme anesthésié, le corps ne reconnait plus ou ignore les signes de fatigue et reste éveillé au-delà de ses capacités.

En outre, le contenu visionné par les enfants impacte également le sommeil des enfants. Jeux violents, échange SMS, vidéos frénétiques stimulent l’excitation cognitive de l’enfant et perturbe son équilibre émotionnel. L’enfant s’endort avec des pensées et des images non adaptées au sommeil paisible et ses nuits, en plus d’être écourtées, sont également agitées par des réveils soudains et fréquents ou des cauchemars virulents. 

Les conséquences des troubles du sommeil liés aux écrans

Les écrans ont donc une influence négative sur le sommeil mais quelles en sont les conséquences ? En effet, le manque de sommeil et les troubles somatiques ont des répercussions sur le comportement et la personnalité de l’enfant. Un enfant trop exposé aux écrans au point d’en perdre le sommeil sera irritable, violent et dissipé. Sa concentration et sa mémoire seront par ailleurs les premières à pâtir de ce rythme de vie, entraînant des difficultés à l’école et parfois même l’échec scolaire.

Les conséquences des troubles du sommeil liés aux écrans

En outre, les troubles du sommeil et l’usage excessif et addictif des écrans agissent sur le poids de l’enfant, dès lors plus sujet à l’obésité. En effet, de nos jours, les enfants se dépensent moins et passent de plus en plus d’heures sur leurs portables ou tablettes, une habitude qui favorise la sédentarité. En manque d’exercice physique, le corps de l’enfant développe une certaine léthargie et des troubles de la motricité globale et fine.

Enfin, les enfants de moins de dix ans ont besoin de dix heures de sommeil. Or, la surexposition aux écrans réduit quantité et qualité des nuits, qui sont par conséquent moins réparatrices. Au réveil, l’enfant connait donc un sentiment de fatigue et une baisse d’énergie.

Il est essentiel de limiter l’usage des écrans et d’imposer certaines règles et restrictions pour le bien de vos enfants. Cela commence dès qu’ils sont tout petits et se poursuit le temps de leur scolarité. Il n’est jamais bon de laisser les nouvelles technologies envahir le quotidien et la sphère personnelle, surtout quand elles s’immiscent également dans les temps de repos et de sommeil.

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts