À la conquête de l’autonomie chez l’enfant avec la pédagogie Montessori

Encourager l'autonomie chez l'enfant grâce à la pédagogie Montessori
Source : Tatiana Syrikova | pexels.com

Au coeur de l’expérience parentale, source de tracasseries pour certains (Germain n’arrive toujours pas à mettre son manteau… ) et d’émerveillement pour d’autres, (Lucie sait se laver toute seule !) l’autonomie et son acquisition est un sujet phare en matière d’éducation et de parentalité.

La pédagogie Montessori encourage le désir d’apprendre et la curiosité naturelle de l’enfant, accompagne également le développement de l’autonomie chez ce dernier, à l’école comme à la maison. Cette une véritable quête d’indépendance et de liberté qu’entreprennent les enfants ! Elle commence dès la naissance. L’objectif ? Donner la possibilité aux juniors de prendre des décisions par eux-même, de faire leurs propres choix pour les aider à devenir des individus responsables et sereins.  

Qu’est-ce que l’autonomie ? Comment aider votre enfant à devenir indépendant avec Montessori et quelles sont les bonnes habitudes à adopter en tant que parents ? 

 

Boucle d’or vous répond !

 

L’autonomie, qu’est-ce que ça signifie vraiment ?

On a souvent tendance à considérer qu’être autonome chez l’enfant se résume à apprendre à lacer ses chaussures ou à se brosser les dents tout seul. Et même si cet aspect purement fonctionnel adapté aux gestes du quotidien est important, l’autonomie s’inscrit également dans une dimension émotionnelle. L’enfant doit ainsi apprendre par lui-même et grâce à la bienveillance des adultes qui l’entourent à se sentir à sa place, à gagner en assurance et en estime de soi. 

L’enjeu est double ! Plus l’enfant devient autonome rapidement, plus il sera bien dans sa peau, à l’aise avec les autres et son environnement.   

 

Développer l'autonomie de l'enfant avec Montessori : les 5 éléments clés

Maria Montessori a mené une réflexion sur plusieurs facteurs décisifs à prendre en considération pour favoriser et accélérer l’acquisition de l’autonomie de l’enfant : 

Développer l'autonomie de l'enfant en créant un environnement adapté

Source : Tatiana Syrikova | pexels.com

• Créer un environnement adapté

La pédagogie Montessori préconise la création d’espaces à l’ergonomie étudiée et l’agencement adapté à la taille des enfants. Le mobilier doit être accessible, le matériel éducatif libre d’accès et la décoration minimale et épurée pour renforcer la concentration.  

Chacun pourra ainsi évoluer en toute liberté, se repérer plus facilement dans cet espace adapté à ses dimensions et utiliser le matériel placé à sa portée sans faire appel à un adulte.

• Adopter pour l’adulte une posture de facilitateur

L’adulte joue un rôle essentiel dans la quête d’autonomie menée par les enfants et son bon déroulement. C’est un intermédiaire qui se veut discret, à l’écoute et attentif aux besoins de l’enfant. Il est disponible pour guider et proposer des activités stimulantes et constructives à ce dernier tout en respectant son rythme, ses besoins et ses demandes. 

• Favoriser les groupes multi-âges

Là où l’école « traditionnelle » et la société tend à compartimenter les âges dans différentes classes, la pédagogie Montessori préfère mélanger les enfants de manière homogène dans des groupes multi-âges. Cette diversité permet aux plus jeunes comme aux plus âgés de se stimuler réciproquement et de s’entraider tout en partageant leurs connaissances.

• Apprendre par l’expérimentation et la manipulation grâce à un matériel adapté.

Maria Montessori a engagé dans sa pédagogie une véritable réflexion autour des conditions et des objets qui favorisent l’apprentissage des enfants. Elle prône ainsi l’utilisation d’un matériel éducatif spécialisé qui incite l’enfant à apprendre par lui-même tout en manipulant. Le caractère progressif et autocorrectif du matériel à disposition lui permet de s’exercer à une tâche de manière tout à fait autonome. 

• Instaurer un climat d’apprentissage serein

Liberté et discipline sont deux mots souvent opposés dans la conscience collective mais volontairement associés dans la pédagogie Montessori. Tout est pensé, étudié et adapté à l’enfant et ses besoins. C’est le cas par exemple des plages horaires d’activité qui sont sans interruption et parfaitement libres. Ces deux caractéristiques favorisent le calme et la concentration. Elles permettent à l’enfant de manipuler, de répéter une tâche autant qu’il le désire et d’évoluer à son rythme. C’est une excellente opportunité pour lui de cultiver son envie d’apprendre et de développer son autodiscipline sans contrainte. 

BOOKINOU,

La conteuse avec la voix des proches. 

Avec Bookinou, les enfants peuvent écouter tous les livres avec la voix des parents. 

Quelques astuces à l'usage des parents

1. Responsabilisez sans hésiter !

Il est important de stimuler votre enfant en lui proposant des tâches quotidiennes à accomplir, des activités pratiques qu’il pourra réaliser à son rythme et qui l’aideront à développer de nouvelles compétences. Ces petites responsabilités seront pour lui l’occasion de se sentir valorisé et utile dans le cadre familial.  

2. Cultivez la prise d’initiatives

L’enfant est par nature très demandeur ! Rendre service est l’occasion pour lui de renforcer son sentiment d’appartenance au cercle familial et son sentiment d’accomplissement de soi. Lui laisser l’opportunité de s’impliquer dans les tâches récurrentes de la maison (Éplucher les légumes, passer le balai, mettre la table, etc…) est donc essentiel.  

Source : Ketut Subiyan | pexels.com

3. Respectez le rythme de l'enfant

Chaque enfant est différent et évolue selon son propre rythme. Ne cédez pas à la panique si Paul n’arrive toujours pas à mettre ses chaussures alors que sa cousine Juliette sait déjà faire ses lacets toute seule .. Pas de pression et surtout : pas de comparaison ! 

Accompagnez les avancées de votre enfant avec bienveillance et faites lui confiance.  

4. Répétez et encouragez

En tant que parent, votre patience est certainement souvent mise à rude épreuve mais il est primordial de ne pas intervenir lorsque votre enfant est en train d’exécuter une tâche (peut-être avec lenteur !) et que vous estimez, par manque de temps qu’il serait préférable que vous vous en occupiez vous-même. Pour éviter toute frustration, l’anticipation est la meilleure solution ! De même, si votre enfant montre quelques signes de difficultés, n'intervenez pas. S’il n’a pas sollicité votre aide, c’est qu’il estime être en mesure de se débrouiller seul. S’il change d’avis et fait finalement appel à vous, rappelez-lui la consigne, montrez à nouveau un exemple, puis laissez-le réessayer.  

Soulignez également régulièrement ses efforts et encouragez-le !

4. Familiarisez votre enfant à la prise de décision

Afin de l’aider à faire des choix en conscience et sereinement, vous pouvez lui proposer quotidiennement des petites prises de décisions (Tu veux mettre ton pull rouge ou ton pull blanc aujourd’hui ?). C’est un excellent moyen de l’aider en douceur à s’affirmer, à mettre le doigt sur ses besoins, ses envies et donc à gagner en autonomie. 

Attention cependant à ne pas abuser des questions pour ne pas générer une anxiété inutile chez l’enfant. 

En route vers l’autonomie avec Montessori !

Devenir autonome est un enjeu majeur de la pédagogie Montessori. Vous l’aurez compris, il est essentiel de laisser votre enfant avancer pas à pas, au rythme de ses découvertes, de ses apprentissages et de ses propres expériences. Chacun son parcours vers l’indépendance physique et émotionnelle. Soyez patient, à l’écoute et surtout… faites confiance à votre enfant !

L' équipe Bookinou

Pour en savoir plus sur nous : MyBookinou.com

Qui sommes nous ?

L’équipe Bookinou a à cœur le bien-être des enfants. Nous avons créé, rien que pour eux, un compagnon de lecture audio ludique et interactif. Enregistrez leurs histoires préférées avec votre voix puis customisez-les : vos petits pourront les écouter à l’infini ! Découvrez-en plus ici.

Les articles les plus lus

Contacts