Interview de Mireille D'Allancé

- Catégories : Education
Grosse Colère de Mireille D'Allancé sur Bookinou

L’histoire Grosse Colère débarque en version audio sur Bookinou ! Pour l’occasion, je suis partie à la rencontre de Mireille d’Allancé, l’auteure et l’illustratrice jeunesse de ce bel album classique édité chez L’école des loisirs.

Mireille a écrit et illustré plus d’une cinquantaine d’albums jeunesse, édités en France et à l’étranger. Ses histoires résolument ancrées dans le quotidien et illustrées par son merveilleux coup de pinceau, rencontrent un franc succès auprès des petits et des grands depuis 25 ans !

Je me suis retrouvée un jour dans une situation très compliquée où je devais rencontrer mon éditeur le lendemain, et je n’avais aucun projet à lui montrer. Et en réalisant dans quelle situation je m’étais mis, j’ai piqué une énorme colère contre moi. J’ai tapé du poing sur la table et à ce moment là j’ai vu quelque chose sortir devant moi, je me suis pétrifiée et je me suis dit, mais c’est ça qu’il faut que je fasse, il faut que je dessine ce qui vient de m’arriver et que je dessine l’image que je viens d’avoir. 

Quel conseil pratique donneriez-vous à un enfant pour évacuer sa colère ?

Je n’ai pas d’autre conseil pratique à apporter sinon celui de l’album qui consiste à la vivre, à la laisser s’exprimer. En cela le père a tout compris: en demandant à Robert de monter dans sa chambre il ajoute “et tu redescendras quand tu te seras calmé” autrement dit, il fait confiance à son enfant pour arriver à bout de la violence qui va le submerger. Alors il devient possible pour Robert de regarder sa colère en face, d’en mesurer les effets dévastateurs et de reprendre le dessus.

Est-ce que le texte est venu après les dessins dans votre processus créatif, ou l’inverse ?

Je commence toujours pas les images. Ce qui me met en mouvement ce sont les images et c’est particulièrement le cas pour cet album. J’ai très vite eu l’image centrale de Robert face à sa colère énorme. Et tout de suite j’ai vu cette partie presque jouissive de la colère qui casse tout dans la chambre de Robert. Ensuite j’ai dû évidemment travailler l’introduction avec l’entrée de la colère, puis la chute avec sa sortie.

Vous écrivez ce que vous aimez ou ce qui plaît aux enfants ?

À aucun moment je ne me pose la question de savoir ce qui plait aux enfants. Je suis simplement traversée par des émotions ou sensible à des situations que j’ai pu observer ou vivre et c’est là mon carburant...

Quel était ton livre préféré lorsque tu étais enfant ?

Un grand classique chez le père Castor, Michka.

Aujourd’hui votre activité principale est la peinture, c’est une autre forme d’art, de récit. Qu’est-ce qui vous inspire au quotidien pour créer ?

En effet aujourd’hui 80 % de mon temps est consacré à la peinture. Ce qui ne m’empêche pas de publier encore des albums, le prochain, toujours à l’École des Loisirs, sortira à l’automne.

Je peins dans un atelier au coeur de la nature, et ce sont les émotions intenses que je ressens devant la grandeur du ciel, la force du vent, la verticalité d’une forêt qui me poussent tout naturellement vers cette aventure passionnante.

Un succès/une fierté de ta carrière d’auteur/illustratrice ou de peintre à partager ?

Je suis incapable de répondre à cette question pour la simple et bonne raison que je suis totalement imperméable au succès. Je crée un bouquin et après je passe à autre chose. Et dans la peinture c’est pareil.

Ceci dit, sans parler de succès, ce qui m’encourage par-dessus tout, ce sont les retours des enfants dans les écoles, à l’occasion d’animations où l’on crée ensemble un livre, ce sont les retours des maîtresses, des parents qui m’écrivent. Récemment un petit texto qui me parle de mon bouquin qui a été trouvé dans une librairie à Cuba. Ce sont des petites choses qui me font plaisir, mais globalement les notions de carrière, de succès, de fierté me sont assez étrangères.

Mon petit doigt m'a dit que vous étiez très présente dans les écoles...

Effectivement ! Je me suis installée à Lyon et j'interviens dans les écoles de la Région jusqu'en Haute-Loire où j'ai mon atelier.

Depuis quelques années, j'ai mis en place une aventure unique avec mes petits lecteurs dans les écoles : Avec 3 classes et en 3 jours nous réalisons un album collectif, en parcourant toutes les étapes de la fabrication, depuis le scénario jusqu'à la mise en ligne et impression d'un album. Chacun repart avec un exemplaire, mémoire d'une expérience collective et créative très forte.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur : www.mireilledallance.com